5 questions pour bien préparer son circuit en Chine

0
497
Great Wall of China in Summer

Partir en Chine est votre rêve ? Découvrir l’immense et labyrinthique Pékin, se perdre dans la frénésie des mégapoles Shanghai et Hongkong, ou préférer les zones rurales et les montagnes de l’ouest du pays… La Chine est si riche et si diversifiée que tout y semble possible. Mais avant de partir, tâchez de mieux connaître cette destination dépaysante.

Quand partir ?

Quelle est la meilleure période pour partir en Chine ? Il n’y a pas vraiment de réponse précise à cette question : dans la mesure où le pays est 17 fois grand comme la France et couvre 35 degrés de latitude, les climats y sont très diversifiés.

  • Dans le nord, l’hiver est froid et dure de décembre à mars – il peut faire de 0° à Pékin jusqu’à -40° en Mongolie intérieure ; l’été court de mai à août, et les températures augmentent follement (jusqu’à 40° à Pékin) ; juillet et août sont des mois de mousson.
  • Au centre, les étés sont chauds, humides et longs (les villes de Wuhan, ChongQing et Nanjing sont surnommés « les trois fours », ce qui donne une idée de leur qualité climatique) ; les hivers sont très froids (sous 0°) et humides également ; les meilleures saisons pour visiter le centre restent le printemps et l’automne.
  • Dans le sud, la saison chaude s’étend d’avril à septembre, avec des 40° réguliers et beaucoup de pluies ; l’hiver, lui, dure de janvier à mars seulement et n’atteint pas les extrêmes du nord.

En résumé, mieux vaut prévoir de voyager au printemps ou à l’automne, afin d’éviter à la fois les grosses chaleurs, les froids intenses et les pluies diluviennes.

CN Chine Guangxi Yangshuo

Comment obtenir un visa ?

Pour entrer en Chine en tant que touriste, les conditions sont strictes :

  • Le visa est obligatoire et sa validité est de 30 jours à réception ; il autorise un séjour d’un mois ; au-delà de ce délai, il faudra obtenir un visa de sortie en payant une amende
  • Le passeport doit être valide au moins 6 mois après la date de sortie du pays
  • Pour pouvoir visiter Hongkong ou Macao à partir de la République populaire, puis revenir dans le pays pour y prendre son avion de retour, il faut un visa à deux entrées minimum
  • Pour se rendre au Tibet, il faut faire partie d’un voyage organisé ; à défaut, il faut demander une dérogation auprès de l’ambassade ou du consulat de Chine

Il faut en faire la demande auprès du Centre de visa à Paris. Le délai d’obtention est de 5 jours ouvrables en moyenne, mais il peut être prolongé sans préavis. Le demandeur peut bénéficier d’une procédure d’urgence de 24h à condition de payer un supplément.

Les documents à fournir pour une demande de visa sont :

  • Un passeport en cours de validité (jusqu’à 6 mois après la date de retour)
  • Un formulaire de demande dûment rempli
  • Une photo d’identité
  • Les photocopies des billets d’avion aller et retour
  • Les photocopies des réservations d’hôtel ou du certificat d’hébergement (par exemple une invitation écrite)
  • Une attestation d’assurance internationale

Les tarifs sont les suivants (pour un passeport français) :

  • Visa une entrée : 35€
  • Visa deux entrées : 50€
  • Visa multiples entrées valable 6 mois : 65€
  • Visa multiples entrées valable 1 an : 100€
  • Visa collectif : 26€ par personne
  • Visa pour Hongkong : 20€

5 questions pour bien préparer son circuit en Chine 2

Quel budget et quels vaccins prévoir ?

Les vaccins ne sont pas obligatoires pour voyager en Chine. Néanmoins, certains sont fortement recommandés si vous n’êtes pas déjà vacciné :

  • Hépatites virales A et B
  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Typhoïde
  • Méningites à méningocoques
  • Encéphalite japonaise (surtout pour les zones rurales)
  • Rage

En ce qui concerne le budget, il faut savoir qu’en Chine le coût de la vie varie fortement en fonction des provinces visitées. Hongkong reste la ville la plus chère : les prix y sont proches de la France. Pékin et Shanghai sont au même niveau et arrivent juste derrière Hongkong. En règle générale, plus vous voyagez vers l’ouest du pays, moins les prix sont élevés.

La plus grosse part du budget est consacrée à l’avion et à l’hébergement. Pour ce dernier poste de dépense, tout dépend du niveau de confort souhaité : auberge de jeunesse, pension, coachsurfing ou hôtel d’un niveau de qualité occidental – les possibilités sont vastes. Une chambre confortable, propre et dotée d’une salle de bain privative coûte aux alentours de 30€ la nuit.

Pour le reste, nourriture et transport peuvent vous revenir à presque rien. La question du confort se pose de la même manière que pour l’hébergement : si vous désirez dîner dans des restaurants gastronomiques et voyager en première classe dans les trains, prévoyez un budget large. Sinon, vous pourrez vous nourrir et vous déplacer pour quelques euros.

Attention, car tous les sites touristiques sont payants – Muraille de Chine, Cité interdite, armée en terre cuite de l’empereur Qin ou réserves naturelles. Les prix sont variables, alors renseignez-vous à l’avance et prévoyez un budget en conséquence (sans omettre les souvenirs et autres gâteries à ramener avec vous).

5 questions pour bien préparer son circuit en Chine 5

Que faut-il visiter ?

Pays immense, la Chine étale sa diversité géographique et réserve une multitude de surprises. Temples, villages anciens, sites archéologiques, rizières en terrasses, montagnes, réserves naturelles… Il y en a pour tous les goûts. Ce ne sont pas les possibilités qui vont vous manquer, mais le temps !

Voici une sélection de 10 lieux à ne pas rater, si vous ne devez voir que ceux-là :

  • La Grande Muraille (accessible depuis Pékin ; privilégiez des tronçons moins touristiques et plus sauvages)
  • Le Grand Bouddha de Leshan (dans l’ouest du pays : il fait 71m de haut)
  • Les Gorges du Saut du Tigre (spectaculaire randonnée le long du fleuve Yangzi)
  • L’armée de terre cuite de Xi’an (des statues de soldats vieilles de 2 200 ans, gardant le tombeau de l’empereur Qin)
  • Le mont Huang Shan (la plus belle du pays)
  • La Cité interdite (le palais des empereurs de Chine, ouvert depuis plus d’un siècle seulement au public)
  • Le palais d’été (où l’empereur et sa famille allaient se réfugier pendant les grosses chaleurs)
  • Le Monastère suspendu de Xuan Kong Si (à 65 km au sud-est de Datong)
  • Les rizières en terrasse du Dos du Dragon à Longsheng
  • Les grottes de Longmen (les plus belles sculptures de pierre en Chine, dans 2 300 grottes et niches)

Old Chinise traditional town

Faut-il faire son circuit en Chine par agence ou en toute autonomie ?

La question se pose pour tous les voyages, et elle n’a pas de réponse toute faite. Tout dépend de ce que vous recherchez au cours de votre périple : la sécurité et le confort d’un tour organisé par une agence de voyage ? Ou l’excitation et la découverte induites par un circuit en Chine avec seulement un sac à dos ?

Les voyages organisés ont des avantages :

  • Aucune préparation à faire
  • Mise à disposition d’un guide chinois pour les visites
  • En cas de problème sur place, l’agence s’occupe de tout
  • Le voyage se fait en groupe

Mais le circuit autonome aussi :

  • Autonomie complète du début à la fin
  • Possibilité de changer d’itinéraire quand bon vous semble
  • Pas besoin de supporter ses compagnons de voyage
  • Le choix de visiter ce qui vous chante, et pas uniquement les lieux les plus touristiques
  • La découverte de la vraie Chine, avec de vrais gens

A vous de voir selon vos préférences et vos capacités – car voyager en autonomie implique d’être débrouillard et de n’avoir pas peur d’aller à la rencontre d’autrui, ne serait-ce que pour demander son chemin. Ce n’est pas toujours évident dans une région dont on ne parle pas la langue, mais la Chine – comme d’ailleurs toute l’Asie – est un coin idéal pour le faire, puisque vous y serez toujours bien accueilli !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here