Créer un réseau social personnalisé en quelques minutes

0
6914

Marre de Facebook, Twitter et consorts ? Vous ne vous reconnaissez plus dans tous ces réseaux sociaux utilisés par la planète entière, et aimeriez développer votre propre idée de site communautaire ? Eh bien, lancez-vous ! Des outils disponibles sur le web vous donnent désormais l’opportunité de créer votre réseau social rien qu’à vous !

A chacun son Facebook

Une idée géniale, la création d’un réseau social original, et un compte en banque qui explose : telle est la success story des petits génies de la Silicone Valley. Mark Zuckerberg est devenu milliardaire à 20 ans avec Facebook, et la revente d’Instagram a rapporté à ses fondateurs, Kevin Systrom et Mike Krieger, un bon milliard de dollars.

Vous êtes tenté de suivre leur exemple ? De nos jours, la création d’un réseau social, comme de n’importe quel autre site web, n’est plus réservée aux seuls programmeurs informatiques. Il vous est possible de lancer votre propre idée, inspirée ou pas des fonctionnalités des médias sociaux existants.

Des services clé-en-main, qu’on appelle CMS (pour « content management system ») offrent de construire des sites Internet dynamiques avec facilité et rapidité. On parle de « sites dynamiques » en opposition à des sites figés, dont le contenu ne change pas. Ces CMS livrent les outils pour fabriquer de toutes pièces un réseau social ou des groupes de travail collaboratifs.

Pourquoi créer un réseau social ?

La création d’un réseau social personnalisé peut répondre à plusieurs objectifs :

  • S’affranchir des réseaux sociaux existants et de leurs contraintes ;
  • Fédérer une communauté de fans pour le plaisir, par exemple autour d’une thématique précise ;
  • Servir de passerelle à des besoins marketing ;
  • Echanger des connaissances et des expertises ;
  • Développer son propre concept novateur.

A qui s’adresse cette opportunité ?

  • Aux particuliers ;
  • Aux associations ;
  • Aux communautés d’intérêt (loisirs, hobbies, etc.) ;
  • Aux entreprises et aux marques qui veulent se faire de la publicité.

Créer un réseau social personnalisé en quelques minutes 2

Utiliser un CMS

Pour pouvoir créer votre propre réseau social, et si vous n’avez pas de connaissances précises en programmation, vous devez en passer par un CMS, qui sont en fait des sites hôtes pour votre réseau (à l’instar d’une création de blog). Il en existe de deux sortes : gratuits et payants. Les premiers ont des fonctionnalités limitées et un nombre restreint de membres possibles :

Ils sont néanmoins très pratiques pour s’initier à la démarche créative. Vous pourrez ensuite passer aux seconds, dont le nombre total de membres qui peuvent s’inscrire et l’espace de stockage disponible dépendent de l’abonnement choisi :

  • Ning: réseau social sur mesure inspiré des médias sociaux généralistes ; tarifs entre 2,95 et 35€ par mois ;
  • Group.ps: un logiciel open source ; tarifs entre 2,95 et 30$ par mois ;
  • Groupsite : destiné particulièrement à la création de communautés de travail privées, ainsi qu’aux réseaux sociaux d’entreprise ; tarifs entre 30 et 70$ par mois ;
  • SocialGO: intégration poussée avec Facebook et Twitter à travers des passerelles (les contenus sont partagés sur le mur Facebook, par exemple) ; amplifie la visibilité du réseau social en créant de la viralité ; tarifs entre 30 et 100$ par mois.

Créer un réseau social personnalisé en quelques minutes 3

Les fonctionnalités offertes par ces réseaux sociaux

Ces CMS vous permettent d’édifier un réseau social qui déploie des fonctionnalités proches des plates-formes communes – Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, etc.

Les fonctionnalités les plus courantes pour les utilisateurs sont :

  • Des profils publics
  • Des espaces communautaires : blogs, forums de discussion, chats
  • Des flux d’activités avec partage de contenus et de statuts
  • Des fonctionnalités sociales : likes, commentaires, etc.
  • Des moyens pour intégrer ses comptes Facebook, Twitter, Youtube

Pour vous, les outils de gestion et d’administration proposés sont :

  • Un panneau d’administration pour gérer les autorisations d’accès des membres
  • Une interface de configuration des styles graphiques
  • Des outils d’optimisation du référencement
  • Des options de monétisation (pubs, vente en ligne, etc.)
  • Des modules d’e-mail marketing
  • Des outils de création de ses propres applications pour OS, Android ou BlackBerry

A big logo created from pictures of Facebook users worldwide is pictured in the company's Data Center, its first outside the US on November 7, 2013 in Lulea, in Swedish Lapland. The company began construction on the facility in October 2011 and went live on June 12, 2013 and are 100% run on hydro power. AFP PHOTO/JONATHAN NACKSTRAND

Créer un réseau social, oui, mais lequel ?

Pour autant, il ne sert à rien de créer un réseau social si celui-ci ne s’appuie pas sur une idée originale ni sur une stratégie bien définie. La première étape consiste à définir un concept et à préciser les actions qui peuvent être réalisées autour de ce concept.

Pour exemple, Facebook permet de partager et d’échanger statuts et contenus, discuter en instantané, créer et rejoindre des groupes. Twitter joue sur la concision en restreignant chaque message à 140 caractères. Instagram se consacre au partage de photos. LinkedIn est un réseau professionnel, etc. Il existe des dizaines de concepts de réseaux sociaux différents.

La seconde étape en revient à mettre en place la bonne stratégie pour atteindre la masse critique. Celle-ci s’incarne dans un nombre minimal d’utilisateurs qui rend le réseau social efficient. Mais ne prévoyez pas d’accueillir un milliard de membres en un an, et restez raisonnables : votre stratégie de déploiement doit être adaptée à votre concept.

Un réseau social consacré aux chats (mettons : « Catbook ») pourra espérer réunir un grand nombre d’utilisateurs étant donné la popularité des félins sur Internet. Mais une plate-forme dédiée aux amateurs de films suédois muets, elle, ne pourra pas en ambitionner des millions.

Repensez à Facebook : son succès s’explique par sa stratégie de lancement. D’abord limité à Harvard, puis aux universités de la Ivy League (les plus grandes facultés américaines), le réseau s’est ensuite étendu à toutes les universités et, enfin, au reste du monde. Rome ne s’est pas construite en un jour. Et votre réseau social, aussi merveilleux et novateur soit-il, non plus !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here