Animation 3D, quels sont les évolutions dans ce domaine ?

0
61

On pourrait dire de l’animation 3D qu’elle est un outil purement technique, dont l’existence n’est due qu’à la puissance relativement incroyable des ordinateurs modernes. Pourtant, il s’agit de bien plus que cela. Tout comme le dessin animé en son temps, la 3D fit l’effet d’un séisme de magnitude infinie dans la sphère du divertissement, du spectacle, des arts graphiques et de l’audiovisuel. Cet article vous plongera dans un monde où l’imagination ne connait plus de limite ; il se fera aussi pour vous le témoin des dernières évolutions en la matière.

L’animation 3D à l’heure actuelle

La 3D est partout. Dans les films, dans les jeux vidéo, dans les films d’animation pour petits et grands, dans les publicités, dans les arts plastiques, dans les arts graphiques… à l’heure de l’oculus rift, la tendance n’est pas prête de s’essouffler, bien au contraire ! Par ailleurs, cette mouvance s’est implantée dans la société, ses cultures et ses mœurs, tant et si bien que nous tous, particuliers ou professionnels que nous sommes, avons la possibilité de faire appel à des sociétés spécialisées dans l’animation 3D.

Vous avez besoin d’une vidéo pour présenter votre entreprise ? Vous voulez réaliser un montage de mariage quelque peu funky et accompagné d’animations rigolotes ? Vous souhaitez avoir recours à une direction artistique compétente pour votre projet de film ou de jeu vidéo ? Un petit tour sur Internet et hop ! Blueokapi ou tout autre site spécialisé apparaît pour vous offrir un service d’expert. Il est d’ailleurs intéressant de noter que les sociétés aguerries dans l’animation 3D proposent également leurs services dans des domaines complémentaires de l’audiovisuel, tels le sous-titrage, le design d’un site web ou autres. C’est un marché pour le moins épanoui !

Animation 3d

Une véritable révolution

Si le computer art, l’art digital, a vu le jour dans les années 50, c’est par une forte tendance au photoréalisme, éprouvée quant à elle dans les années 90, que tout a commencé. Du peintre au photographe, du dessinateur au cinéaste, tout le monde a été contaminé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. À l’occasion de cette vague gigantesque sur laquelle le monde entier surfait allègrement, les grands studios de production, cinématographiques et autres, se sont mis en quête de la création d’un environnement entièrement virtuel dans lequel évolueraient des personnages synthétiques.

À l’instar du dessin animé, le film d’animation 3D ou le jeu vidéo reproduiraient donc un environnement purement imaginaire. À l’époque cependant, l’utilisation d’un système informatique pour programmer jusqu’au moindre détail ce qui apparaîtrait à l’écran s’avéra un véritable challenge artistique. Les logiciels d’animation s’affutèrent au fil du temps, tout comme les méthodes employées par les infographistes.

À terme, les types de texture possibles se multiplièrent, ouvrant un horizon des possibles quasiment illimité. Le principe de photon mapping, qui permettait un travail sur la luminosité, la radiosité et l’illumination, changea la manière dont le public perçut le film d’animation. Du dessin animé, nous étions d’abord passé à quelque chose de sensiblement différent, et ce par le biais de la 3D, mais l’évolution du travail sur la qualité de la lumière, des jeux d’ombres, fit passer l’animation 3D dans une catégorie toute nouvelle.

Les détails furent peaufinés de manière concrète. Les systèmes de cheveux, de plantes synthétiques, de sub-surface scattering (en lire plus par ici) finirent de conférer à l’ensemble une dimension extrêmement proche du ressenti que l’on peut avoir dans le monde réel. Voilà pour l’environnement. Mais concernant les personnages et leurs mouvements, les avancées ne firent pas moins l’effet d’un pas de géant pour l’humanité :

  • Le motion-blur, l’effet de vitesse produit par le déplacement rapide d’un corps ou d’un objet
  • La dynamique physique : collisions entre les corps et les objets, réalisme de leurs mouvements
  • La reproduction simulée des mouvements de fluides tels que l’eau
  • L’intelligence artificielle, les animations automatiques, l’évolution physique… des avancées très importantes notamment dans l’univers du jeu vidéo

En d’autres termes, l’animation et les images 3D en général ont contribué au basculement de notre monde dans une ère nouvelle, une ère numérique portée par les technologies de demain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here