La calvitie n’est pas une fatalité, grâce aux greffes capillaires

0
53

Perdre ses cheveux est un phénomène qui peut intervenir à tout moment de la vie. Certains en sont touchés directement durant la vingtaine, ce qui est prématuré, mais fréquent. Quel que soit son âge, il est difficile de faire face à ce type de problème capillaire, qui aura tendance à générer de nombreux complexes pour ceux qui y sont confrontés. La perte du cheveu est souvent considérée comme une dégradation pour l’homme qui en est victime. Il perdra alors en assurance parfois et aura tendance à ressentir des difficultés pouvant toucher aussi bien la vie personnelle que professionnelle.

Néanmoins, il existe des solutions pour éradiquer ce phénomène. Tout d’abord, certains traitements médicaux permettent de ralentir énormément la chute des cheveux à condition qu’ils soient administrés à temps. Et si ce n’est pas le cas, on pourra une fois encore trouver des solutions plus radicales et confortables qu’un postiche, comme la greffe capillaire par exemple. Le but sera de prélever des follicules et de les réimplanter au niveau des zones où des manques sont constatés. Bien souvent, l’arrière de la tête dispose d’une masse plus importante de cheveux, il sera alors possible d’en prélever pour les greffer ailleurs. Il s’agit d’une opération plutôt méticuleuse, qui nécessitera de faire appel à des spécialistes, comme the clinic par exemple.

Des méthodes novatrices

La greffe de cheveux est particulièrement minutieuse, puisqu’elle implique d’ôter les follicules des cheveux un à un, qui seront les futurs greffons, avant de les réimplanter avec tout autant de minutie. Ce type de service est plutôt onéreux, mais néanmoins, les résultats seront à la hauteur, puisqu’il s’agit d’un traitement définitif permettant d’en finir avec la calvitie, et de retrouver véritablement de la masse sur les parties touchées par l’alopécie.

Les greffons seront implantés ainsi via des dispositifs très précis, qui sont bien plus efficaces que les incisions simples. Ces stylos permettront de greffer les cheveux un à un, en bénéficiant d’une densité capillaire pouvant aller jusqu’à 70 cheveux au cm2. Cette petite révolution a permis déjà à de nombreux hommes de retrouver des cheveux sur les zones dégarnies. Qui plus est, le caractère définitif de ce type d’opération permet d’avoir la certitude que l’on n’aura pas à réitérer cette opération.

Des cheveux réimplantés durablement

Ainsi, on pourra profiter d’une nouvelle chevelure, sur l’avant de la tête en général, via des cheveux qui auront été prélevés ailleurs, sur le crâne, au niveau de l’arrière. Mais pourquoi alors les nouveaux cheveux implantés ne tombent-ils pas ?

Il faut savoir que les cheveux qui se situent à l’arrière de la tête ne sont pas sensibles aux dégâts causés par les hormones mâles, qui sont à l’origine de la calvitie. De ce fait, ces cheveux implantés à l’avant, mais provenant de l’arrière pourront rester en place, et ne risqueront pas de chuter.

Le résultat est donc vraiment définitif. Les greffons pourront commencer à repousser après environ 3 mois après l’implantation. On pourra voir les résultats définitifs de la greffe de cheveux après environ une douzaine de mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here