Quelle formation développeur web choisir ?

0
537

Quand on navigue sur un site Internet, on n’a pas forcément conscience que derrière ces pages et ces interfaces se cache un énorme travail de conception, fourni par un développeur web. En tant que pro du langage informatique, il matérialise, à l’aide de lignes de code, les demandes de son client afin de créer un site sur-mesure. Ces compétences s’apprennent en suivant une formation développeur web. Voici nos conseils pour savoir laquelle choisir.

Un développeur web, ça sert à quoi ?

Si pour vous, Java est surtout une île indonésienne et un navigateur Internet quelqu’un qui fait du bateau en restant connecté à la Toile, c’est peut-être que les métiers du web ne sont pas faits pour vous. Java, CMS, PHP, CC+ sont le quotidien du développeur web, les langages informatiques qui lui permettent de communiquer avec le réseau pour créer des sites sur lesquels vous allez pouvoir surfer.

Le développeur web est une sorte de mélange entre l’architecte et le designer : il conçoit l’interface d’un site aussi bien que sa structure, et veille à ce que sa création tienne debout. Mais contrairement à ses illustres collègues, il doit également s’adapter aux évolutions perpétuelles d’Internet et aux développements techniques qui accompagnent son métier.

Imaginez qu’un architecte soit chargé d’édifier un bâtiment sur un sol constamment en mouvement : c’est un peu à ça que ressemble un site web. Le développeur doit veiller à ce que les fondations de sa construction soient suffisamment solides, tout en se dégageant des marges de manœuvre pour modifier les matériaux en fonction des évolutions et des besoins.

Quelle formation développeur web choisir 2

Pourquoi suivre une formation développeur web ?

Nombreux sont ceux qui pensent que les métiers du web, comme ceux de l’informatique, s’apprennent sur le tas. Hormis quelques bases (programmation, fabrication), l’informaticien ou le développeur sont censés s’instruire seuls, avachis derrière leur ordinateur dans une pièce close aux rideaux perpétuellement fermées. L’image que l’on prête à l’informaticien ne change guère.

Or, les missions du développeur sont complexes et variées. Tellement que leur apprentissage nécessite une solide formation développeur web. Elles consistent à :

  • Réaliser une analyse technique en collaboration avec le client, afin d’établir un cahier des charges
  • Créer, concevoir puis programmer un site Internet, un module ou un développement spécifique lié au web
  • Élaborer des tests de vérification pour s’assurer du fonctionnement de sa création
  • Corriger les bugs qui peuvent advenir, empêcher les intrusions, etc.

Le développeur commence par identifier, analyser et comprendre les besoins du client, ceci pour mettre en place la solution technique qui correspond le mieux au site qu’il doit créer. Ultérieurement à ce travail, le développeur web a encore pour mission de suivre l’évolution de ses réalisations.

Avec les évolutions des outils web et des applications mobiles, les missions du développeur web ne cessent d’augmenter et de s’approfondir. Vous trouverez des exemples de missions pour développeurs freelance sur ce site.

Quelle formation développeur web choisir 3

Ce qui fait un bon développeur web

Avant de vous lancer dans une formation développeur web, il faut savoir que les qualités nécessaires se divisent en trois catégories : les savoirs, le savoir-faire et le savoir-être.

  • Les savoirs s’apprennent au cours de la formation développeur web. Ils englobent la compréhension des contraintes d’un projet (cahier des charges, fonctionnalités attendues, budget et délais) et les compétences de conception et de développement d’un site : techniques de conception, outils de développement, langages de programmation, algorithmique, environnement de développement, normes et procédures de sécurité… Ainsi qu’une solide culture générale en informatique.
  • Le savoir-faire consiste à utiliser ses savoirs pour les appliquer à des besoins fonctionnels précis, en vue d’échafauder une solution technique. Le savoir-faire passe par la maîtrise des langages de programmation dans leur diversité, afin d’utiliser le meilleur dans des circonstances données ; et par une bonne dose d’ingéniosité quand il s’agit de contourner les obstacles et de solutionner les problèmes qui peuvent apparaître.
  • Le savoir-être concerne les qualités personnelles. Il faut une bonne dose d’autonomie, d’adaptabilité et de rigueur, ainsi qu’un goût certain pour le travail en équipe. Enfin, un bon développeur web est un partisan de l’auto-formation continue : Internet est un monde en perpétuelle évolution.

Quelle formation développeur web choisir 4

Quelle formation développeur web sélectionner ?

S’il est vrai que les autodidactes ont une place à part dans le domaine de l’informatique, un formation développeur web s’avère rapidement indispensable : c’est un métier complexe dont les compétences s’apprennent. Le plus souvent, les formations vont de Bac +2 à Bac +5.

La formation développeur web se divise entre écoles, universités et formations spécialisées – parfois les trois. Le candidat peut opter pour un BTS Services Informatiques, une formation de développeur-intégrateur de solutions intranet-internet ou un diplôme de bureautique et de communication multimédia (Bac +2).

Il peut ensuite opter pour différentes licences théoriques ou professionnelles, tenter un Bachelor ou passer par une école d’informatique, voire une école de game design (Bac +3). Enfin, il a le choix de poursuivre jusqu’à Bac +5 pour obtenir un diplôme d’ingénieur ou un Master professionnel, ou intégrer une formation spécialisée dans une école supérieure.

Vous trouverez tous les détails sur cette page du gouvernement dédiée à la formation développeur web.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here