Durée de vie d’un produit prolongée grâce à l’éco-design

0
410
durée de vie produit

L’éco-design ou éco-conception est un facteur essentiel de la durée de vie d’un produit. Elle consiste en la conception de produits dont le cycle de vie respecte l’environnement et les principes du développement durable. Dans le développement, durant la fabrication, au cours des phases logistiques, dans la distribution comme à la consommation du produit, l’éco-design implique de prioriser l’utilisation de ressources renouvelables et de les employer de manière responsable, en prenant en considération leur taux de renouvellement.

Suite à la consommation du produit, la démarche d’éco-design doit également ouvrir la voie à la valorisation des déchets qui en sont issus afin de favoriser le réemploi, la réparation ou le recyclage. Ce dernier aspect de l’éco-design influence particulièrement la durée de vie d’un produit éco-conçu.

Le contre-exemple : l’économie linéaire

Aujourd’hui, de nombreux produits électroniques sont conçus de telle manière qu’en cas de défaillance de l’un de leurs composants, ils sont très difficiles, voire impossibles à réparer. Cette défaillance sonne généralement la fin de vie du produit, même si la plupart de ses composants sont encore en parfait état de marche.

Du fait des produits chimiques toxiques qu’ils contiennent, les déchets électroniques peuvent être dangereux à réutiliser. De plus, leur recyclage et leur reconversion requièrent généralement des compétences et des installations spécifiques, hors de la portée d’une majorité de consommateurs.

La conception modulaire pour prolonger la durée de vie d’un produit

Le concept de modularité des appareils électroniques est un exemple intéressant de réalisation éco design. Il implique, entre autres, que ces appareils soient démontables aisément, même par des personnes qui ne possèdent pas de savoir-faire en électronique. Le Fairphone en est une bonne illustration.

Le Fairphone

Un écran de Fairphone brisé peut être remplacé en dix secondes par l’utilisateur lui-même. L’entreprise fournit en ligne des guides d’assemblage/désassemblage et de réparation, ainsi que la possibilité de commander les pièces de remplacement.

D’après iFixit, un site de réparation communautaire, le Fairphone vient changer la donne en permettant au consommateur de procéder lui-même à la réparation de son téléphone afin d’en prolonger la durée de vie.

La conception modulaire permet de réduire la quantité de composants électroniques gaspillés. Elle minimise également les risques liés à la fin de vie de ces appareils en facilitant le tri de leurs composants en vue d’une réutilisation ou d’un traitement approprié.

Autres illustrations

Toujours dans le secteur de l’électronique, des écouteurs modulaires ont été conçus au Danemark sous la marque Aiaiai. Leurs différents composants, haut-parleurs, câbles et coussinets, peuvent être combinés et tous facilement remplacés.

De même, l’entreprise britannique Blocks a mis au point une montre intelligente ou smartwatch complètement modulaire dont chacune des pièces peut être facilement échangée et remplacée.

Tous ces cas illustrent la manière dont la durée de vie d’un produit peut être prolongée grâce à sa conception. Ces initiatives émanent de petites entreprises et leurs appareils sont produits en des quantités bien plus modestes que ceux des grandes entreprises.

Des pièges à éviter

Au-delà de la simple réutilisation

L’éco-design ne se limite pas au recyclage ou à la reconversion d’objets en fin de vie. Ainsi, des meubles durables fabriqués à partir de plastique recyclé ou encore le développement d’un matériel écologique fabriqué en tissant des sacs en plastique jetés, sont des démarches perfectibles.

Bien que ces deux démarches soient basées sur la responsabilité sociale et environnementale, la réutilisation n’était pas pensée en amont du développement de ces produits.

Au-delà de la durabilité environnementale

En éco-design, la durabilité doit être intégrée à tous les aspects : les matériaux, le processus et le produit fini. Mais elle ne se limite pas au volet environnemental, elle suppose aussi un volet social. La durabilité n’est en effet pas assurée si le fabricant est mal traité ou sous-payé.

L’entreprise néerlandaise à l’origine du Fairphone avait pour objectif de concevoir un smartphone éthique. Ainsi, son produit fini ne contient aucun composant provenant d’une zone de conflit. En outre, tous les travailleurs en charge de l’assemblage des divers éléments sont traités avec équité.

La pratique du greenwashing

Certaines entreprises se servent du développement durable en qualité d’outil marketing. Sans vraiment veiller à prolonger la durée de vie d’un produit grâce à l’éco-design, sans intégrer aucune pratique écologique, elles prétendent néanmoins s’intégrer à l’économie circulaire.

Si la pratique est critiquable, les motifs du greenwashing se trouvent dans les attentes des consommateurs qui désirent contribuer à l’avenir de la planète en consommant des produits et services éco-responsables.

L’éco-design, un choix conscient

Face aux attentes des consommateurs, renforcées par les réglementations qui poussent les entreprises vers la pratique du développement durable, les designers cherchent de plus en plus à minimiser leur impact ainsi qu’à réfléchir à des matériaux alternatifs et à des créations résilientes.

Cette démarche doit également être portée et soutenue par les dirigeants d’entreprises qui trouveront ici de nombreux conseils et orientations pour conduire leurs actions au sein des entreprises.

Plutôt que de continuer à réfléchir à court terme, au préjudice de la planète, l’éco-design est maintenant une contrainte à intégrer dans les processus créatifs et, au même titre que la fonctionnalité ou l’esthétique, elle doit veiller à prolonger la durée de vie d’un produit.

PARTAGER
Article précédentÀ quoi sert un osmoseur ?
Article suivantQu’est-ce que le suivi de flotte pour les entreprises ?
Avatar
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !