Organisation d’une zone de stockage : Détails sur la complexité

0
73
entrepôts des grandes entreprises

La complexité de l’organisation d’une zone de stockage ou d’un rayonnage d’entrepôt est un aspect bien peu connu du fonctionnement interne des grandes entreprises. Qu’elles soient dans l’industrie, dans la grande distribution ou dans l’e-commerce, il s’agit pourtant d’un pan essentiel de leur activité.

Le caractère spécialisé de ce pan essentiel requiert des compétences qui, bien souvent, se distinguent du cœur de métier de l’entreprise concernée et nécessite une organisation distincte, soumise à des règles propres.

Dimension complexe qui se décline bien à l’écart, mais toujours en lien avec le cœur de métier de l’entreprise, le rayonnage d’entrepôt ou rayonnage de stockage s’organise en fonction de multiples critères.

L’organisation d’un rayonnage d’entrepôt

Le rayonnage d’entrepôt consiste en une structure, le plus souvent métallique, qui reçoit des unités de charges destinées à accueillir des produits, des articles ou des marchandises. S’il en existe une large variété, seuls les plus usuels sont présentés ici.

Les rayonnages conventionnels

Le rayonnage classique ou conventionnel constitue le type de rayonnage d’entrepôt le plus polyvalent car il admet la mise en place de différents modes d’opération. À l’intérieur de l’entrepôt, il offre une grande capacité de personnalisation et permet de manipuler des produits ou articles variables par leurs tailles, leurs poids ou leurs volumes.

Les rayonnages par accumulation

Ce type de rayonnage suppose de multiples allées intérieures, suffisamment spacieuses pour permettre aux engins de manutention de manœuvrer. Il en existe deux grands types :

  • Les rayonnages par accumulation drive-in : ce système à allée unique se caractérise par son adaptation aux produits non périssables. Il permet d’opérer suivant le mode Last In, First Out (LIFO) ;
  • Les rayonnages par accumulation drive-through : avec des allées aux deux extrémités de l’entrepôt, ce système convient aux marchandises périssables. Il fonctionne selon le mode opératoire First In, First Out (FIFO).

Le rayonnage par accumulation permet de stocker deux fois plus de volume que celui conventionnel. Il ne convient cependant qu’aux produits homogènes.

Les rayonnages cantilever

Ce type de rayonnage de stockage est idéal pour les marchandises volumineuses ou particulièrement longues et peut accueillir des charges lourdes.

Le type de rayonnage à retenir pour l’organisation d’une zone de stockage doit prendre en compte les caractéristiques essentielles des produits à stocker ainsi que les rythmes de rotation.

Le blog de Raja et son article sur les étapes à respecter pour réussir son rayonnage foisonnent de conseils utiles pour l’organisation d’un rayonnage. Ces conseils sont importants car Raja est depuis plusieurs années un acteur d’envergure en matière de stockage, d’entreposage et de logistique.

L’organisation d’une zone de stockage

Les méthodes d’affectation

Il existe deux méthodes pour ranger des marchandises à entreposer dans une zone de stockage :

  • L’emplacement fixe : si cette méthode nécessite un espace conséquent ainsi que du matériel de stockage lourd, elle offre l’avantage de la clarté et est la plus fréquemment employée ;
  • L’emplacement variable : les articles reçus peuvent être rangés n’importe où dans un but d’optimisation de l’espace de stockage disponible. Cette méthode d’affectation n’est employée qu’en cas de manque d’espace.

Le choix des emplacements

Il est effectué sur la base des caractéristiques principales de chaque article :

  • La nature de l’article ou de ses unités logistiques ;
  • Les dimensions de l’article ;
  • L’effet de l’environnement sur l’article.

De toute évidence, la capacité totale de la zone de stockage doit aussi être prise en compte pour déterminer si elle peut accueillir la quantité totale prévue.

Les méthodes d’entreposage

Elles dépendent de la nature des marchandises et sont aussi nombreuses qu’il existe des marchandises de natures différentes. Il existe ainsi des méthodes adaptées pour :

  • Les petites pièces ;
  • Les matières unitaires ;
  • Le vrac solide ;
  • Le vrac liquide ;
  • Le vrac gazeux.

Règles générales d’organisation d’une zone de stockage

Optimiser l’environnement de travail

L’optimisation d’une zone de stockage permet de réduire les déplacements inutiles. Cela suppose la plupart du temps d’avoir effectué au préalable un adressage correct du rayonnage d’entrepôt.

Une optimisation de l’environnement de travail nécessite également d’employer du matériel de qualité afin d’éviter les remplacements fréquents d’équipements à usage répétitif.

L’espace disponible ainsi que le rayonnage de stockage doivent aussi être bien structurés et maintenus en ordre. De surcroît, les produits correspondant à des classes logistiques distinctes doivent être cloisonnés.

Eviter de stocker en excès

La complexité de l’organisation d’un rayonnage d’entrepôt est accentuée par la nécessité de stocker le minimum de produits. Cette règle fait cependant l’objet de difficultés d’application en raison des craintes des logisticiens de devoir faire face à des ruptures de stock.

Un juste milieu peut toutefois être trouvé en modulant les livraisons des fournisseurs afin de recevoir de petites quantités au fur et à mesure des besoins.

 entrepôts des grandes entreprises

Veiller à la sécurité

Comme dans de nombreux autres espaces de travail, la sécurité est une préoccupation centrale dans une zone de stockage. À ce propos, le maître mot est la prévoyance et l’implémentation anticipée de toutes mesures nécessaires à éviter tout accident. Cet article aborde en détail la question.

Facteur central de la sécurité, la formation du personnel revêt une dimension encore plus importante dans le cas où une zone de stockage comporte des produits dangereux.

PARTAGER
Article précédentLes techniques d’animation vidéo : décryptage
Article suivantSuivre une formation capacité de transport
Avatar
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !