Ouvrir une boîte de nuit : le plan marketing idéal

0
8

Pour ouvrir une boîte de nuit il ne suffit pas d’embaucher un bon DJ, de trouver une salle spacieuse et balancer de la bonne musique, c’est tout un parcours truffé d’embûches. Tous les ans, nombreux sont les passionnés qui se lancent dans cette aventure, certains s’en sortent avec brio tandis que d’autres trouvent à peine le moyen de remplir la salle.

De l’étude du marché à l’ouverture officielle de votre boîte de nuit, découvrez en détail dans cet article les différentes étapes à suivre pour mettre en place votre discothèque.

Première étape : l’étude du marché.

Avec des différences régionales bien distinctes, en moyenne le chiffre d’affaires d’une boîte de nuit française peut s’élever à 440 000 euros. Avant d’ouvrir votre enseigne, vous devez donc réaliser une étude du marché locale afin de vérifier s’il existe bel  et bien un potentiel commercial sur la zone dans laquelle vous souhaitez implanter votre boîte de nuit. Voici quelques points à réviser  lors de l’étude de marché.

Renseignez-vous sur l’évolution du marché. Dans la zone d’implantation cible, le secteur des boîtes de nuit a-t-il du succès ou au contraire des difficultés ? Quels concepts ou nouvelles tendances semblent fonctionner le mieux ?

Une fois que c’est fait, analysez les facteurs pouvant fortement influencer la demande au niveau local. Âge, pouvoir d’achat, principales caractéristiques de la population vivant à proximité du lieu d’implantation. Quelles sont leurs attentes et leurs habitudes de sortie ? (restaurants, bars, discothèques, etc.)

Il est également très important de faire une étude de la concurrence. Quels tarifs proposent vos concurrents ? Quels sont les établissements déjà présents ? Où sont-ils implantés ? etc.

Pour mieux avancer, voici dans l’ordre les différentes questions à vous poser dans cette étude : pour quel public ouvrirez-vous votre enseigne ? Où installer l’établissement ? Sous quel statut juridique allez-vous le créer ? Quels sont vos besoins matériels et humains ?

Le marché des boîtes de nuit : état des lieux en France.

Le chiffre d’affaires des boîtes de nuit a chuté entre 20% et 40% entre 2010 et 2011. Ce recul s’explique notamment par la crise économique qui touche de nombreux jeunes (premier public cible des boîtes de nuit), l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer ainsi que le succès grandissant de formes de soirées plus libres. Malgré cette crise, les boîtes de nuit sont toujours présentes en France et affichent des projections plus positives dans les années à venir.

Le plan marketing de votre entreprise

L’objectif de votre plan marketing sera d’identifier, de chiffrer ainsi que de prioriser les actions à entreprendre pour attirer les clients dans votre discothèque. Plutôt que d’aller vers le public cible (outbond marketing), faites-les venir vers vous tout naturellement (inbound marketing).

La bonne implantation de votre boîte et vos stratégies de communication seront des facteurs favorables dans cette phase. Pour ce faire, faites-vous accompagner par une agence inbound marketing pour définir au mieux les étapes à suivre.

Pensez aussi à mettre en place des partenariats avec les bars de la région ou bien proposez un service de navettes pour éviter les problèmes d’alcool au volant. Faites circuler des flyers et autres supports de communication (radios locales, affichage publicitaire, etc.) dans les rues avoisinantes et dans les campus universitaires.

Boostez vos pages sur les réseaux sociaux en publiant régulièrement les activités, photos et nouveautés sur votre boîte. Faites des promotions pour attirer le plus de clients : carte de saisonniers, entrée gratuite avant 23h ou encore réduction étudiante.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here