Comment fonctionne la technologie ADSL ?

0
65
ADSL

La rapidité avec laquelle les nouvelles technologies se développent, oblige tous les secteurs à prendre des mesures pour suivre la cadence. Dans ce contexte, il devient indispensable de trouver les informations concrètes sur le principe de fonctionnement des innovations technologique et leurs applications. La technologie ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) est un exemple de ces innovations, dont l’impact sur le développement d’Internet et des services qui en dépendent a été extraordinaire.

Qu’est-ce que la technologie ADSL ?

L’ADSL est une technologie de traitement numérique du signal pour la commutation et le routage à haut débit sur les lignes téléphoniques. À l’origine, cette technologie a été développée en 1994 pour offrir la possibilité d’utiliser des lignes téléphoniques pour le multimédia, les téléconférences et les jeux interactifs. Tout cela a nécessité la création d’un système de transfert de données plus rapide sur les lignes téléphoniques déjà en place.

Le principal objectif de la technologie ADSL est de fournir une bande passante plus large pour les signaux qui peuvent répondre aux exigences de la demande Internet. La technologie permet de transférer des données sur la ligne téléphonique jusqu’à 200 fois plus rapidement que les lignes analogiques et plus de 90 fois plus rapide que les lignes numériques RNIS.

Les autres types de DSL sont :

  • VDSL : une connexion assez rapide, mais elle ne fonctionne que sur de courtes distances ;
  • SDSL : utilisée principalement par les petites et moyennes entreprises, ne permet pas d’utiliser le téléphone en même temps, mais la vitesse de réception et d’envoi des données est la même.
  • RADSL : une variante de l’ADSL, mais le modem peut ajuster la vitesse de connexion en fonction de la longueur et de la qualité de la ligne.

En principe, la technologie ADSL offre les avantages suivants :

  • Plus rapide : un routeur ou une box ADSL peuvent transmettre des données à une vitesse de 8 Mbps ;
  • Plus pratique : il est possible de passer et recevoir des appels téléphoniques sans affecter sa connexion ;
  • Plus facile à installer : les lignes téléphoniques sont utilisées, sans avoir besoin de nouvelles installations.

Le fournisseur d’accès à Internet (FAI) fournit également aux clients un routeur ou une box ADSL et tout ce qui nécessaire pour pouvoir assurer une connexion haut débit stable et fiable.

ADSL

DSL asymétrique : comment ça fonctionne ?

De nombreux foyers et entreprises sont connectés à une ligne ADSL ou DSL asymétrique. L’ADSL divise les fréquences disponibles de la ligne en supposant que les internautes téléchargent plus de données qu’ils n’en envoient. Selon ce concept, si la vitesse de connexion d’Internet à l’utilisateur (Downstream) est trois ou quatre fois plus rapide que la connexion de l’utilisateur à Internet (Upstream), l’utilisateur en bénéficiera davantage.

L’avantage d’une ligne ADSL dépend de la distance entre le central téléphonique et votre domicile ou votre bureau. Si la distance de connexion augmente, la qualité du signal diminue, ce qui impacte directement la vitesse de connexion. La limite entre une maison avec ADSL installée et le central téléphonique est de 5460 mètres, bien que pour des raisons de qualité de service, cette distance est généralement abaissée afin qu’elle ne soit pas à la limite.

ADSL

Quel équipement pour l’ADSL ?

La technologie ADSL peut fournir un maximum de téléchargements (download) jusqu’à 8 mégabits par seconde à une distance d’environ 1 800 mètres, et jusqu’à 640 kilobits par seconde pour l’Upload. Dans la pratique, les vitesses sont plus faibles, puisque la bande passante est généralement partagée avec d’autres utilisateurs, et à un point de saturation de la ligne dans le DSLAM, le service peut être affecté.

La technologie ADSL utilise deux équipements importants, l’un du côté de l’utilisateur et l’autre du fournisseur de services. Côté client ou utilisateur, un émetteur-récepteur DSL est placé (modem, routeur, ou box), qui peut également fournir d’autres services. Côté fournisseur, un multiplexeur d’accès DSL (DSLAM) permet de recevoir les connexions client.