Immersive Factory forme vos employés à la sécurité dans un environnement totalement virtuel

0
277
sécurité en environnement virtuel

Expérience immersive ne rime désormais plus avec entraînement sur le terrain. Si la formation sécurité en environnement virtuel bouleverse déjà l’ordre établi depuis quelques années, les évènements récents ont souligné l’importance de disposer de moyens d’apprentissages capables de s’adapter à des enjeux aussi multiples que complexes. Loin de ne briller que par son aspect novateur, la réalité virtuelle présente de véritables atouts pédagogiques. Découvrez les solutions de simulation virtuelle proposées par Immersive Factory pour comprendre l’impact de l’expérience immersive sur la formation professionnelle.

Formation sécurité en environnement virtuel : de nouveaux codes

La crise sanitaire a mis en lumière la nécessité de voir les entreprises adopter de nouvelles méthodes de formation. D’après une étude menée par Immersive Factory, 71,4 % des entreprises interrogées souhaiteraient tester la formation immersive, 62,3 % y étant déjà favorables auparavant. Post-Covid-19, seuls 17 % des personnes interrogées se disent toujours intéressées par des modules en présentiel, alors que ces derniers représentaient 97,1 % de l’offre de formation jusqu’à encore très récemment. L’engouement s’explique par la promesse d’une méthode tout aussi efficace, mais sans le moindre contact nécessaire.

Ne vous y trompez pas : la formation sécurité en environnement virtuel mise bien sur l’approche expérientielle chère aux professionnels du secteur. Simplement, au lieu de faire évoluer les apprenants sur le terrain, ils chaussent un casque VR, s’emparent de deux manettes et se laissent guider à travers un environnement conçu pour répliquer parfaitement la réalité.

L’immersion : composante clé de la formation en réalité virtuelle

En mettant à profit des dispositifs numériques, la formation sécurité en environnement virtuel répond à des attentes bien réelles de la part des entreprises. La virtualité et l’interactivité se substituent avantageusement aux méthodes d’apprentissage classiques, notamment grâce à la position centrale qu’occupe le concept d’immersion au sein de ce paradigme.

La différence de taille entre les formations sur le terrain et l’e-learning (qui est souvent comparé à l’immersive learning en raison de son emploi de supports dématérialisés) est la notion de présence. La formation en VR gomme cette divergence en mettant l’accent sur l’interactivité. Contrairement au format « cours magistral » ou à celui d’un module à lire, une session en environnement virtuel permet l’immersion totale du participant dans son apprentissage. On parle alors de pédagogie active.

Des environnements pensés pour améliorer la mémorisation

Lors d’une formation sécurité en environnement virtuel, l’apprenant est amené à faire l’expérience des outils et méthodes qu’il doit découvrir, puis maîtriser. L’idée est de lui donner les moyens de s’approprier ces gestes en les effectuant dans des conditions non seulement similaires aux environnements de formation réels, mais aussi dans des circonstances impossibles à répliquer « en vrai ». Et pour cause, l’objectif même est de le confronter à des évènements que chacun espère ne jamais voir se produire. Difficile, par exemple, de reproduire exactement les conditions d’un incendie à des fins d’entraînement sans mettre en danger les biens et personnes !

La formation sécurité en environnement virtuel est pensée pour permettre aux formateurs d’imaginer toutes les trames possibles pour enseigner et tester. Ils sont ainsi libres d’envisager des scénarios catastrophes face auxquels les employés apprendront à ne pas céder à la panique. La reconstitution fidèle qu’offre la réalité virtuelle couplée aux sensations ressenties par les utilisateurs d’un casque VR est à l’origine d’apports pédagogiques liés à une véritable expérience cognitive.

L’enseignement de connaissances multiples

Comme l’environnement d’apprentissage est, en réalité, un programme informatique, le format virtuel se prête à toutes sortes d’itérations. Ceci le rend applicable à tous types de formation sécurité en environnement virtuel, mais aussi à des enseignements dans nombre d’autres domaines. La réalité virtuelle est notamment pertinente pour l’acquisition des soft skills que même les fameux jeux de rôles peinent inculquer. En plus de la sensation de « vécu » que les participants ressentent, ils reçoivent un feedback très représentatif qui n’est pas entaché par le côté parfois peu naturel de telles activités. L’environnement numérique à 360° associé des conséquences ultra réalistes à chaque action et optimise le processus d’appropriation des connaissances.

Ce sont ces « conséquences sans conséquences » qui font de la formation sécurité en environnement virtuel un outil aussi efficace. Se sachant parfaitement en sureté au sein d’une réalité inoffensive, le participant ose prendre des initiatives et tester les théories apprises, affinant ainsi ses compétences en toute sécurité. L’univers engageant qui l’entoure a également une grande influence sur sa motivation. La gamification du scénario implique que celui-ci ne peut pas avancer sans ses actions, il se sent donc investi d’une mission. Lorsqu’il mène celle-ci à son terme, il ressent un sentiment d’accomplissement et associe l’expérience à une réussite personnelle qui, elle aussi, contribue à la mémorisation.

Les avantages de la formation en réalité virtuelle pour les entreprises

Si les bénéfices de la formation en réalité virtuelle sont immenses pour l’apprenant, ils ne le sont pas moins pour l’entreprise qui décide de l’implémenter. Les atouts d’une solution qui permet au participant de s’entraîner en situation d’immersion totale sont indéniables. Cependant, mettre celle-ci en place sous la forme d’une véritable structure physique demeure hors de portée pour la plupart des entreprises. Le coût, à lui seul, rend l’opération impossible. La formation sécurité en environnement virtuel s’avère donc particulièrement économique pour des résultats extrêmement satisfaisants et un retour sur investissement optimal.

Les programmes sont entièrement modulables et, à ce titre, s’adaptent parfaitement à l’évolution des besoins. Il est par exemple tout à fait envisageable de prévoir différents niveaux de difficulté au sein d’un même module, ou d’utiliser comme base le même environnement pour produire un nombre infini de scénarios.

Enfin, le format virtuel se prête naturellement aux activités d’évaluation et d’onboarding. Mesurer la capacité du participant à accomplir certaines tâches et à réagir de manière appropriée se fait très aisément et, là encore, sans engendrer la mobilisation de moyens supplémentaires pour l’entreprise.

Immersive Factory, spécialiste de la formation et des ateliers HSE en réalité virtuelle, fournit divers formats adaptés à toutes sortes de situations. Formation active, serious games, escape games ou encore quizz, activités de sensibilisation, hazard spotting and bien d’autres possibilités sont déjà proposées. Des programmes entièrement personnalisés peuvent aussi être développés pour les besoins spécifiques d’une entreprise.

PARTAGER
Article précédentPoker en ligne : les astuces pour ne pas devenir accro ?
Article suivantNew York : comment visiter la ville facilement ?
Avatar
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !