Pourquoi vouloir partir travailler en Turquie ?

0
90

Travailler à l’étranger est une expérience envisagée par de nombreux salariés ou étudiants en fin de cursus. Par ailleurs, la Turquie et en particulier Istanbul attire de plus en plus d’expatriés, alors pourquoi pas vous ? Découvrez les différentes possibilités de recrutement en Turquie et les avantages de la vie sur place.

Recrutement en Turquie : comment faire ?

Si vous songez à l’expatriation en Turquie, il va d’abord falloir s’assurer d’y trouver un travail. Les opportunités ne manquent pas puisque ce pays est un partenaire important de l’Union européenne. De nombreuses entreprises y installent des filiales et y envoient des collaborateurs. La France, par exemple, est le 5e partenaire commercial de la Turquie, tandis que ce dernier est le 11e partenaire de la France. Les échanges commerciaux entre les deux pays se sont élevés à 14 milliards d’euros en 2018.

Si vous souhaitez travailler là-bas vous pouvez faire appel au service d’une société de recrutement en Turquie. Elle peut vous aider à être employé par une entreprise locale ou bien à travailler pour une entreprise étrangère en VIE (volontariat international en entreprise). Vous pouvez également envisager le portage salarial pour travailler de façon indépendante pour différents clients.

Travailler en Turquie : les avantages

  • Une expérience formatrice à l’étranger

Travailler à l’étranger regroupe de nombreux avantages. Bien sûr, vous changez du quotidien et vous vous imprégnez d’une culture nouvelle, ce qui est enrichissant tant d’un point de vue personnel que professionnel. Par ailleurs, la Turquie ne fait pas partie des pays les plus sollicités par les candidats à l’expatriation, contrairement aux pays anglophones comme le Canada, l’Australie ou les États-Unis. Vous pourrez trouver des opportunités de recrutement en Turquie avec des entreprises étrangères ou des entreprises locales qui travaillent avec l’Europe. Vous pourrez facilement valoriser cette expérience un peu hors des sentiers battus, sur votre CV.

  • Le coût de la vie

Si vous choisissez le recrutement en Turquie et de vous installer là-bas, vous pourrez profiter d’un coût de la vie assez faible et d’une qualité de vie et de services égalables à ceux de l’Europe. Bien qu’Istanbul soit plus cher que le reste du pays, les prix avoisinent plutôt ceux de Berlin que de Paris ou Londres. Les autres villes sont encore moins chères tout en possédant un cadre de vie agréable.

  • Le climat

Les villes côtières mais également Istanbul profitent d’un climat chaud et ensoleillé presque toute l’année. Les températures peuvent parfois monter au-dessus de 35° en été et les hivers sont doux. Si vous aimez le soleil, vous vous accoutumerez rapidement à ce climat méditerranéen.

Pour découvrir d’autres destinations qui pourraient vous intéresser, consultez le blog 1001 expéditions.

  • Apprendre une nouvelle langue

Difficile de vivre en Turquie sans parler le turc, car les habitants ne sont pas très forts en langues étrangères, sauf dans les quartiers plus touristiques. Prendre quelques cours de trucs est donc obligatoire, surtout si vous cherchez un recrutement en Turquie. Cependant, cette langue n’est pas très difficile à apprendre. Elle possède le même alphabet qu’en Français et la prononciation n’est pas très complexe.

  • Voyager à bas prix

La Turquie est idéalement située entre l’Asie, l’Europe et l’Afrique, ce qui vous permettra de profiter de destinations touristiques telles que la Grèce, l’Égypte, l’Inde, ou Dubaï à des prix très intéressants. Rares sont les pays qui possèdent cet avantage.

  • Prolongement du visa

Si le recrutement en Turquie est assez simple, le prolongement du visa l’est presque tout autant. Pour en savoir plus sur cette procédure, cliquez sur ce lien.

  • La culture

Culturellement, la Turquie est un pays très riche. Vous pourrez profiter de votre recrutement en Turquie pour visiter ses nombreux sites historiques et découvrir son histoire. Bien que le pays soit à 99 % musulman, très peu de Turcs sont pratiquants. Vous ne devriez pas subir un choc des cultures trop important, d’autant plus que le pays est laïc, tout comme la France.