COMMENT VENDRE VOTRE VOITURE

0
57
COMMENT VENDRE VOTRE VOITURE
COMMENT VENDRE VOTRE VOITURE

La vente de la voiture doit être bien préparée. Si vous ne reculez pas devant les efforts et faites attention aux points importants, vous pouvez gagner plus d’argent avec une vente privée qu’avec un échange chez le concessionnaire.

Quiconque achète une nouvelle voiture a généralement un problème. Que faire de l’ancien ? La variante la plus simple : le concessionnaire – si vous avez acheté la nouvelle voiture chez l’un d’eux – reprend l’ancienne voiture en échange partiel. Cette variante est la moins de travail. L’inconvénient : le détaillant ne paie qu’un prix bas car il vit de la différence entre le prix d’achat et le prix de vente. Vous devez absolument écouter l’offre du concessionnaire. C’est un avantage si vous connaissez la valeur marchande de votre voiture. Une telle évaluation de véhicule peut être effectuée en ligne en quelques minutes seulement, par exemple chez Eurotax. Cela coûte moins de 20 CHF et c’est de l’argent bien investi. En parlant d’investissement : si vous souhaitez vendre votre voiture, vous devez d’abord mettre un peu d’argent entre vos mains : un nettoyage minutieux à l’intérieur et à l’extérieur est indispensable. En outre, il convient de se demander si une nouvelle inspection des véhicules automobiles est possible avec peu d’effort. Une fois cela fait, il est temps de faire la publicité de la voiture. Les portails en ligne ont devancé les petites annonces dans les journaux qui étaient courantes dans le passé. Le texte de l’annonce doit contenir des détails sur l’équipement et l’historique d’entretien. Une chose est claire : toutes les informations contenues dans l’annonce doivent être vraies. Cela inspire également confiance lorsque l’annonce contient des photos significatives et que les défauts ne sont pas dissimulés. Le vendeur est également tenu de signaler les défauts importants, par exemple les dommages causés par un accident majeur, sans qu’on le lui demande.

Bien préparer la visite

Le contrôle technique doit également être préparé : les acheteurs potentiels sont intéressés par la carte grise du véhicule, le carnet du dernier contrôle technique du véhicule et un carnet d’entretien le plus complet possible. Les reçus de travaux d’entretien et de réparations favorisent la confiance, tout comme une voiture propre et vide. La sécurité avant tout : avant l’essai routier commun, vous devez vous faire montrer votre permis de conduire. L’expérience a montré que l’inspection et l’essai routier prennent plus de temps que prévu. Une heure passe vite. Si vous êtes d’accord sur le prix, vous devez impérativement conclure un contrat écrit. Lors d’un achat privé, aucune garantie n’est généralement accordée. L’acheteur ne peut réduire le prix d’achat ou résilier le contrat que si la voiture ne dispose pas d’une propriété garantie ou si le vendeur a dissimulé un défaut.

Le transfert est une question de confiance

Une chose est claire : les clés ne doivent changer de mains qu’au moment du paiement. Mais comment se déroule exactement la passation de pouvoir ? Si la voiture est toujours immatriculée et que le vendeur connaît l’acheteur et lui fait confiance, c’est simple : l’acheteur demande un justificatif d’assurance à sa compagnie d’assurance, se rend au bureau de la circulation routière avec les plaques toujours immatriculées au nom du vendeur, fait immatriculer le véhicule. certificat annulé et immatricule la voiture.

Normalement, après la signature du contrat, le vendeur annule sa carte grise et l’envoie à l’acheteur. Avec ce document, l’acheteur peut immatriculer la voiture au Bureau de la Circulation Routière. Il récupère ensuite la voiture avec les nouvelles plaques d’immatriculation. Dans certains cantons, si l’acheteur dispose déjà d’une preuve d’assurance, il peut récupérer la voiture avec ses plaques d’immatriculation, à condition qu’il dispose d’un nouveau permis de conduire délivré le même jour à l’office de la circulation routière. Cela devient plus compliqué lorsqu’une vente a lieu au-delà des frontières cantonales.

Le service de la circulation routière vous indiquera la meilleure façon de procéder.

Comment préparer la voiture à la vente ?

Vous savez maintenant quel prix de vente vous souhaitez et quand vous souhaitez vendre la voiture. Il s’agit désormais de préparer parfaitement la voiture avant de la vendre et de la mettre en valeur.

– Nettoyez soigneusement votre voiture à l’intérieur et à l’extérieur.

– Prenez une photo de la voiture pour améliorer les chances d’inscription en ligne. Prenez des photos de tous les côtés ainsi que de l’intérieur et des éventuels dégâts importants. Cela évite les mauvaises surprises lors de la visite.

– Décrivez votre voiture d’occasion dans l’annonce aussi précisément que possible et mentionnez les équipements spéciaux, les extras et les éventuels défauts.

Que faut-il pour l’essai routier ?

Lorsque les premiers intéressés répondront à votre annonce, fixez un rendez-vous où l’acheteur potentiel pourra prendre son temps pour inspecter la voiture, la vérifier et l’essayer.

Si vous avez bien décrit les défauts et les avantages dans l’annonce, il y aura également moins de requêtes lors du visionnage.

Vous devez clarifier les questions d’assurance à l’avance afin qu’il n’y ait pas de litige ultérieur en cas d’accident lors de l’essai routier privé. La responsabilité privée de l’acheteur couvre généralement les dommages. Il est également conseillé de préciser par écrit que l’acheteur est responsable de tout dommage causé par un accident de la route. De plus, en tant qu’ancien propriétaire de la voiture d’occasion, vous devez expliquer à l’acheteur potentiel le fonctionnement du véhicule et ses éventuelles particularités avant de prendre le volant.

Demandez à l’acheteur de vous montrer sa pièce d’identité et son permis de conduire. Asseyez-vous sur le siège passager pendant l’essai routier pour vous assurer que l’acheteur ne part pas avec la voiture. Conservez la carte grise du véhicule avec vous et, par mesure de sécurité, ne la mettez pas dans la boîte à gants. Les autres documents importants que vous devez préparer pour l’essai routier se trouvent dans la liste de contrôle ci-dessous.

Si le prospect souhaite acheter la voiture, il peut négocier le prix avec vous.

Le contrat de vente de voitures

Le contrat de vente de voitures est un document important qui protège les intérêts des deux parties.

Ce document doit contenir les informations suivantes :

– Le nom et l’adresse du vendeur et de l’acheteur;

– Numéro d’identification du véhicule, année, marque, modèle, couleur – et cylindrée du moteur;

– Prix et date d’achat;

– Modalités de paiement;

– Nombre de miles sur le véhicule lors de la vente;

– Rapport d’historique du véhicule (si disponible);

– Informations sur la garantie (si disponible);

– Date à la