Logiciel médical : quels sont les avantages ?

0
114
Logiciel médical

La technologie a toujours joué un rôle prépondérant dans le secteur de la santé et lui a permis de relever des défis spectaculaires. Aujourd’hui, la digitalisation est l’un des enjeux majeurs auxquels sont confrontés les professionnels de la santé. Pour une approche plus dynamique et plus actuelle de leur métier, ils ont recours à différentes solutions, notamment les logiciels médicaux. Même s’il a longtemps été balbutiant, l’usage de ces outils tend à se généraliser. Qu’est-ce qui peut justifier l’intérêt grandissant porté aux applications médicales, et quels sont les avantages de ces applications ?

La télétransmission facilitée par les logiciels médicaux

C’est sans l’ombre d’un doute, l’un des principaux avantages à l’utilisation d’un logiciel médical. En effet, il est plus facile aux patients et aux soignants de bénéficier des atouts de la télétransmission par le biais d’une application médicale comme Medistory. Pour les praticiens qui acceptent les paiements en tiers-payant, c’est clairement un avantage dans le sens où le règlement des frais de consultation ou des honoraires peut se faire en un minimum de temps.

La télétransmission fait aussi référence à la préparation et à l’envoi des feuilles de soins : ces tâches deviennent plus accessible grâce aux logiciels médicaux. Grâce à cette solution, les praticiens ont la garantie d’un remboursement plus rapide de leurs honoraires. Ils peuvent ainsi se concentrer sur l’exercice de leur fonction sans se soucier d’éventuelles démarches administratives à effectuer auprès des mutuelles de santé ou de l’assurance maladie.

Logiciels médicaux et carte vitale

La plupart des applications pour médecin intègrent un lecteur de carte vitale. Cela permet d’avoir rapidement accès aux informations essentielles du patient, surtout lors d’une première consultation. Grâce à cette fonctionnalité, la constitution des feuilles de soins électroniques devient une simple formalité.

Agenda en ligne

Un logiciel médical donne également accès à un agenda en ligne grâce auquel le médecin à la possibilité de mieux organiser son activité. La prise des rendez-vous s’opère de façon fluide. L’agenda se réactualise à chaque fois qu’un créneau se libère, un véritable gain de temps pour les patients qui peuvent ainsi réserver une consultation en peu de temps. En utilisant un agenda en ligne, le médecin passe moins de temps au téléphone avec sa patientèle et s’occupe davantage des soins à lui apporter. Même avec un planning chargé, le soignant a la maîtrise de son emploi du temps grâce à l’agenda intégré au logiciel médical, ce qui réduit considérablement les risques d’oubli. Par ailleurs, avant un rendez-vous, il peut programmer un rappel par SMS ou par mail.

Logiciels médicaux : des outils polyvalents

L’offre des logiciels médicaux est très vaste et s’adresse à une pluralité de professions. Plusieurs domaines sont ainsi concernés, qu’il s’agisse des médecins généralistes, des kinésithérapeutes, des ostéopathes ou des infirmiers libéraux, chacun peut trouver l’application médicale adaptée à son activité. Modulables et personnalisables, ces outils sont conçus pour coller aux besoins des différentes professions libérales. Avec un marché particulièrement dynamique, les éditeurs de logiciels médicaux font preuve d’ingéniosité et d’innovation pour affiner les fonctionnalités existantes ou en ajouter de nouvelles.

Logiciel médical

Un meilleur suivi des patients

Pour une meilleure prise en charge des patients, il est important de mettre en place un suivi coordonné entre les différents médecins traitants. On peut parler ici du dossier médical partagé qui permet aux praticiens d’échanger des informations portant sur leur patientèle. Ainsi, l’accès aux prescriptions médicamenteuses, aux contre-indications, ou aux informations spécifiques à chaque patient se fait de façon spontanée et rapide. Lors d’un transfert par exemple, il est plus aisé de transmettre des recommandations ou des indications utiles au nouveau médecin traitant de façon naturelle et spontanée. Le risque de perte de données essentielles se trouve par conséquent, considérablement réduit.