L’extrait Kbis : un document qui prouve l’existence juridique d’une entreprise

0
357

Être entrepreneur, c’est avant tout avoir des responsabilités et des engagements. Afin de prouver aux clients et aux collaborateurs l’existence de son entreprise, il se doit de disposer de l’extrait Kbis. Ce document va établir une relation de confiance entre lui et ses fournisseurs.

L’utilité de l’extrait Kbis dans la vie d’une entreprise

À la différence d’un extrait K qui concerne l’exercice d’une activité au sein d’une entreprise individuelle, l’extrait Kbis est un document officiel est indispensable pour prouver l’existence juridique d’une activité commerciale, c’est-à-dire toutes les formes juridiques des sociétés à savoir EURL, SASU, SAS… Le dirigeant pourra s’en servir pour attester que sa firme est immatriculée au registre du commerce et des sociétés ou RCS. Il est tout à fait comparable à une carte d’identité et reprend toutes les informations contenues dans les statuts d’une entreprise à savoir la raison sociale, l’enseigne, le sigle, la durée de vie de la société, la date de création, l’activité détaillée, le nom, prénom, date de naissance, nationalité et adresse des commissaires aux comptes et des administrateurs.

D’autres renseignements comme le nom du greffe d’immatriculation, le code NAF et le numéro d’identification, sont liés à l’immatriculation de la société au RCS ou à l’organisme qui enregistre l’activité. Si l’enseigne dispose d’un nom de domaine ou d’un site Internet, il devra le mentionner sur le registre, il en est de même pour la référence des autorisations obligatoires pour ceux qui effectuent des professions réglementées.

En cas de situation d’urgence, il est possible d’obtenir un Kbis provisoire si le document définitif n’est pas encore disponible. Il est important de noter que l’extrait Kbis est valide sur une période de 3 mois à compter de la date de délivrance, afin que les informations soient à jour. Consultez le site extrait-kbis.info pour plus d’explications.

Pour se procurer le document, il est possible de se rendre directement auprès du greffe du tribunal de commerce, dont dépend la société. Sinon, une demande en ligne sur un site spécialisé est également envisageable pour limiter les déplacements et recevoir le dossier par courrier électronique ou par la poste.

À quel moment est-ce utile pour l’entrepreneur de le demander ?

Le manager est amené à procéder à une demande de Kbis dans le cadre de l’ouverture d’un compte bancaire professionnel, de la location d’un bien, de l’achat de matériels auprès des distributeurs et d’une participation à des appels d’offres publics. En principe, seules les personnes concernées et bien sûr les entrepreneurs qui désirent réaliser de nombreuses démarches comme vu précédemment peuvent obtenir ce document légal. Cependant, il importe de noter que les données qui y figurent sont d’ordre public, ce qui revient à dire que toute personne ayant un lien ou non avec la structure est en mesure de le demander. Ainsi, même la concurrence pourra en faire la demande si elle le souhaite.

Pour revenir un peu au délai d’obtention du Kbis, il est tout à fait possible de l’écourter en passant par un formaliste. Ce dernier est spécialisé dans le dépôt des dossiers au greffe. Il se chargera de cette démarche à la place du gérant compte tenu de la qualité de son travail. Grâce à son intervention, le délai de traitement sera plus rapide et donc le Kbis sera obtenu plus tôt que prévu. Il restera à l’écoute permanente des demandes du client afin de les répondre dans les brefs délais.