« LGBTQ+ » : Qu’est ce que ça veut dire ?

0
889

La signification du terme LGBTQ a changé depuis sa création. Le terme a été utilisé pour la première fois au XXème siècle et faisait référence à la communauté des personnes qui protestaient pour leurs droits civils. Il incluait les personnes qui s’identifiaient comme lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres ou en questionnement, mais était également utilisé par les personnes hétérosexuelles qui soutenaient la cause. 

L’acronyme « LGBTQ » est souvent utilisé pour inclure les identités suivantes : Lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre, queer, interrogative et alliée (ou asexuelle). 

Tout d’abord, LGBTQ est une identité parapluie. Cela signifie qu’elle englobe l’orientation sexuelle et l’identité de genre, mais elle ne doit pas nécessairement signifier ces choses. Par exemple, l’orientation sexuelle peut faire référence à l’attirance d’une personne pour le même genre ou pour des genres différents, tandis que l’identité de genre fait référence au sentiment interne de soi. 

signification lgbtq+ 1

Que signifie « LGBTQ+ »

  • L = lesbienne.
  • G = gay
  • B = bisexuel
  • T = transsexuel
  • Q = queer.
  • I = intersexe.
  • A = asexuel.

Le terme « LGBTQI+ » est un sigle qui représente une variété d’identités et d’orientations sexuelles, y compris les lesbiennes, les gays, les bisexuels, les transgenres, les queers, les intersexes et d’autres. Ce terme est une adaptation de l’acronyme LGB, qui a été utilisé pour remplacer le terme gay en référence à la communauté LGBT à partir du milieu et de la fin des années 1980. L’objectif initial de l’acronyme était de fournir un nom plus inclusif et plus humain pour la communauté diversifiée qui devrait inclure ceux qui s’identifient ouvertement par leur orientation sexuelle ou leur expression de sexe, ainsi que ceux qui se posent des questions ou qui hésitent à faire leur coming out ». 

Aujourd’hui le mouvement a pris de l’ampleur et il existe des magasins spécialisés comme : https://www.boutique-lgbt.fr/ 

L’acronyme a évolué en même temps que la communauté, et a été réorienté pour désigner une communauté diversifiée d’individus.  

Des ressources pour les professionnel·le·s : 

Il existe de nombreuses ressources soutenant la cause des personnes LGBTQ+. Celles-ci sont indispensables pour leurs garantir des services inclusifs respectueux de leur identité. Que ce soit pour accompagner les jeunes, les adultes, ou les sujets âgées, ces ressources défendent les enjeux liés à la diversité du genre et à l’orientation sexuelle. 

Les associations et organisations LGBTQ+ :
Les associations et organisations LGBTQ+ sont des acteurs clés pour sensibiliser le grand public, défendre les droits des minorités, et mobiliser des espaces de rencontres et de soutien. Parmi les plus connues, nous pouvons citer : 

  • Inter-LGBT 
  • SOS homophobie 
  • L’APGL (L’Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens) 
  • Le Centre LGBT Paris Île-de-France. 

Ces structures ont pour principale mission de lutter contre la discrimination, l’exclusion et les violences à l’encontre de la communauté LGBTQ+ en France et dans le monde. 

Les lieux de rencontre et de soutien : 

Les lieux de rencontre et de soutien sont des espaces sécurisés où la communauté LGBTQ+ peut se réunir et discuter sans être jugée. Ces lieux peuvent prendre la forme de bars, de cafés, de centres communautaires ainsi que de groupes de parole. Ils permettent à une personne LGBTQ+ de se sentir soutenue et de créer des liens proches avec d’autres personnes soutenant sa cause. 

Parmi les lieux emblématiques, on retrouve :  

  • La Maison des Femmes de Montreuil 
  • Le Bar’Ouf à Paris 
  • La Mutinerie  

Les ressources en ligne 

Les ressources en ligne sont de plus en plus utilisées pour informer le grand public sur les enjeux liés à la diversité du genre et à l’orientation sexuelle. Les sites web, les forums, les réseaux sociaux ainsi que les blogs sont des sources d’information accessibles à tous. Ces derniers peuvent aider à lutter considérablement contre les différentes formes de discrimination à l’encontre de cette communauté. Parmi les ressources en ligne les plus connues, nous pouvons citer :  

  • Le site d’informations Yagg 
  • Le site de l’association SOS homophobie  
  • Le forum Doctissimo 
  • Le compte Instagram de l’association “Le Refuge” 

Les droits des LGBTQI+  

Les personnes LGBTQI+ ont longtemps été marginalisées et discriminées dans la société en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre. Cependant, ces dernières années, la lutte pour l’égalité de leurs droits est devenue de plus en plus visible grâce à des mouvements sociaux et des initiatives visant à sensibiliser le public. Quels sont donc les droits de cette minorité ? 

Dans certains pays, les personnes LGBTQI+ font face à la persécution, à la violence et à la discrimination en raison de leurs orientations sexuelles. Ainsi, ces derniers ont souvent été exclues de leurs droits fondamentaux tels que le mariage, l’adoption, le travail, le logement et la santé.  

En effet, les droits de la communauté LGBTQI+ varient considérablement dans le monde entier. Les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres ont tous des défis différents à relever selon les lois mises en vigueur dans leurs pays.  

Les droits d’une femme lesbienne, par exemple, sont souvent liés à sa capacité à exercer son autonomie reproductive, à accéder à l’éducation, à l’emploi et à vivre sans violence. D’autre part, les droits d’un homme gay sont souvent liés à sa capacité à se marier et à fonder une famille. En effet, ces personnes ont le droit d’obtenir des documents d’identité qui reflètent leur genre et à accéder à des soins médicaux. Ils ont également le droit de vivre une vie paisible sans avoir à craindre la discrimination ou la stigmatisation en raison de leur orientation. 

Il est important de noter que ces derniers ne sont pas seulement des adultes. Les jeunes LGBTQI+ ont également le droit de bénéficier de programmes de santé mentale adaptés à leurs besoins, d’exprimer leur identité de genre, ainsi que d’avoir accès à une éducation inclusive. 

Parmi les célébrations participant à la promotion des droits de la communauté LGBTQ+, on peut citer la célébration de la fierté LGBTQ+. Celle-ci est une célébration annuelle qui participe à la sensibilisation du public à la discrimination et à la violence contre les personnes LGBTQI+. Elle se déroule généralement en juin et comprend plusieurs événements tels que les fêtes et les rassemblements communautaires. Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la fierté LGBT. Ses couleurs représentent la sexualité, la vie, la guérison, le soleil, la nature, l’art, l’harmonie et l’esprit. 

Enfin, les droits des personnes LGBTQI+ constituent un enjeu très important dans le monde entier. Quel que soit leur sexe, celles-ci ont le droit d’être traitées avec dignité et respect sans être sujets de discrimination ou de violence. 

 

En somme, la communauté LGBTQ+ a connu des avancées significatives dans la reconnaissance de ces droits, mais il reste encore beaucoup d’étapes à franchir pour atteindre une véritable égalité. Les personnes de tous les sexes, genres et orientations méritent d’être traitées avec respect et dignité, sans préjudice. Les associations sont des lieux sûrs pour les personnes trans, bisexuelles et asexuelles qui peuvent trouver du soutien, de la camaraderie et de l’aide pour faire face aux défis de la vie quotidienne. Il est donc essentiel que les gouvernements, les organisations de la société civile et la communauté internationale travaillent ensemble pour protéger leurs droits. 

Les droits des LGBTQI+  

Les personnes LGBTQI+ ont longtemps été marginalisées et discriminées dans la société en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre. Cependant, ces dernières années, la lutte pour l’égalité de leurs droits est devenue de plus en plus visible grâce à des mouvements sociaux et des initiatives visant à sensibiliser le public. Quels sont donc les droits de cette minorité ? 

Dans certains pays, les personnes LGBTQI+ font face à la persécution, à la violence et à la discrimination en raison de leurs orientations sexuelles. Ainsi, ces derniers ont souvent été exclues de leurs droits fondamentaux tels que le mariage, l’adoption, le travail, le logement et la santé.  

En effet, les droits de la communauté LGBTQI+ varient considérablement dans le monde entier. Les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres ont tous des défis différents à relever selon les lois mises en vigueur dans leurs pays.  

Les droits d’une femme lesbienne, par exemple, sont souvent liés à sa capacité à exercer son autonomie reproductive, à accéder à l’éducation, à l’emploi et à vivre sans violence. D’autre part, les droits d’un homme gay sont souvent liés à sa capacité à se marier et à fonder une famille. En effet, ces personnes ont le droit d’obtenir des documents d’identité qui reflètent leur genre et à accéder à des soins médicaux. Ils ont également le droit de vivre une vie paisible sans avoir à craindre la discrimination ou la stigmatisation en raison de leur orientation. 

Il est important de noter que ces derniers ne sont pas seulement des adultes. Les jeunes LGBTQI+ ont également le droit de bénéficier de programmes de santé mentale adaptés à leurs besoins, d’exprimer leur identité de genre, ainsi que d’avoir accès à une éducation inclusive. 

Parmi les célébrations participant à la promotion des droits de la communauté LGBTQ+, on peut citer la célébration de la fierté LGBTQ+. Celle-ci est une célébration annuelle qui participe à la sensibilisation du public à la discrimination et à la violence contre les personnes LGBTQI+. Elle se déroule généralement en juin et comprend plusieurs événements tels que les fêtes et les rassemblements communautaires. Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la fierté LGBT. Ses couleurs représentent la sexualité, la vie, la guérison, le soleil, la nature, l’art, l’harmonie et l’esprit. 

Enfin, les droits des personnes LGBTQI+ constituent un enjeu très important dans le monde entier. Quel que soit leur sexe, celles-ci ont le droit d’être traitées avec dignité et respect sans être sujets de discrimination ou de violence. 

En somme, la communauté LGBTQ+ a connu des avancées significatives dans la reconnaissance de ces droits, mais il reste encore beaucoup d’étapes à franchir pour atteindre une véritable égalité. Les personnes de tous les sexes, genres et orientations méritent d’être traitées avec respect et dignité, sans préjudice. Les associations sont des lieux sûrs pour les personnes trans, bisexuelles et asexuelles qui peuvent trouver du soutien, de la camaraderie et de l’aide pour faire face aux défis de la vie quotidienne. Il est donc essentiel que les gouvernements, les organisations de la société civile et la communauté internationale travaillent ensemble pour protéger leurs droits.