Sauvegarde externalisée : quels enjeux pour les entreprises ?

0
89

Dans le monde d’aujourd’hui, la cybercriminalité constitue la grande menace en ce qui concerne les risques informatiques.

En effet, les cyberattaques touchent la plupart des secteurs d’activités. De plus, le nombre de ces attaques ne cesse de s’accroître et leur efficacité reste de plus en plus redoutable. Les conséquences suite à une attaque peuvent éventuellement être coûteuses pour une entreprise. Ainsi, la protection des données occupe en ce moment une place à part entière au sein d’une société.

Les risques informatiques

L’externalisation des données de l’entreprise est le moyen le plus sûr de protéger les données. Effectivement, il existe plusieurs risques informatiques en mettant en avant ces données sans pour autant les sécuriser. Aujourd’hui, plusieurs paramètres menacent les données des sociétés. Les programmes malveillants et les virus font partie des acteurs principaux dans ce cadre. Pour faire simple, un virus se définit comme étant un programme informatique spécialement conçu pour se propager rapidement dans les ordinateurs. Ce dernier peut éventuellement perturber le fonctionnement de l’ordinateur, et cela peut se manifester par la suppression ou encore la récupération de toutes les données de l’entreprise. Par ailleurs, certains virus ont été élaborés dans le but de chiffrer les données d’une société, et les concepteurs de ce dernier peuvent éventuellement demander des rançons pour la récupération des données de la société.

Le phising est également l’un des adversaires des entreprises en ce qui concerne la sauvegarde des données. Ce dernier est utilisé par les experts en fraude sur la toile. Il sert à obtenir des renseignements par l’intermédiaire d’un email frauduleux. Qualifié comme étant une technique d’escroquerie, les malfrats placent des liens piégés dans les faux mails, notamment en imitant les messages d’une institution ou d’un organisme.

Le piratage est certainement un des risques les plus connus pour les données d’une société. Il s’agit d’une technique permettant à un criminel de pénétrer sans autorisation sur un serveur, et ce, en contournant les pare-feu de la société. Ce dernier est généralement associé à l’espionnage industriel. En effet, les cybercriminels utilisent un logiciel espion, qui lui, installera sur les appareils mobiles pour collecter ou encore transférer des informations sans que les utilisateurs s’en aperçoivent. L’un des plus grands risques pour une société est certainement la perte d’informations confidentielles, ce qui est généralement causé par une attaque externe.

Protéger les informations confidentielles en optant pour une sauvegarde externalisée

Externaliser les données et serveurs donne l’occasion à toutes les entreprises de moduler leurs besoins, notamment en fonction de leur activité. De plus, le premier réflexe est certainement de sécuriser et de protéger l’accès internet ainsi que l’ensemble du réseau informatique sans oublier de filtrer les emails. Ensuite, il faudra repérer les informations stratégiques de la société et évaluer tous les risques qui y sont associés. Un audit et un inventaire précis de tous les types d’informations sensibles de la société devraient être effectués. Pour visualiser les menaces, il est également recommandé de recenser toutes les ressources d’informations.

Avec la sauvegarde externalisée, les concernés décident également de gérer les risques et les règlementations dans le but de protéger autant que possible toutes les données sensibles de la société en question. D’une manière ou d’une autre, la sauvegarde externalisée permet également une réduction considérable des coûts. En d’autres termes, le fait de conserver les serveurs en interne, expose les sociétés à des coûts inhérents à l’installation, notamment les frais au niveau de la maintenance, la consommation d’énergie ou encore de migration de données. Cette externalisation donne également l’opportunité de lisser les coûts, et ce, en éliminant d’autres paramètres.