Comptabiliser les amortissements d’une immobilisation

0
496

Vous vous occupez de la comptabilité d’une entreprise et vous demandez comment comptabiliser les amortissements d’une immobilisation ? Vous êtes au bon endroit ! Nous allons vous expliquer comment mener à bien cette opération. Mais avant tout il est important de rappeler ce qu’est une immobilisation et ce qu’est un amortissement.

Qu’est-ce qu’une immobilisation ?

Tout d’abord il est important de souligner que l’achat d’une immobilisation se comptabilise à l’actif du bilan. Ce qui signifie que la facture n’est contrairement à un achat classique pas enregistrée en charges et ne vient donc pas diminuer le résultat de l’exercice.

Une immobilisation est définit par le plan comptable général par 4 caractéristiques. Le bien doit :

  • Être identifiable
  • Procurer des avantages économiques sur plusieurs exercices comptables
  • Être évalué avec fiabilité
  • Contrôlé par l’entreprise, c’est-à-dire que l’entreprise à le pouvoir d’utiliser le bien

Si les 4 conditions suivantes sont remplies la facture doit être comptabilisée en immobilisation, soit à l’actif de votre bilan. Si vous avez un doute vous pouvez vous rendre sur le site Comptanoo, qui vous aide à comptabiliser vos écritures comptables. A noter également que l’administration fiscale autorise tout de même à comptabiliser des biens qui remplissent aux 4 conditions en charges si leur montant unitaire est inférieur à 500 € HT.

En clair, il s’agit d’un bien qui va vous procurer des avantages sur le long terme, c’est donc un investissement qui a une durée de vie supérieur à un exercice comptable. C’est donc pour cette raison que ce type de bien n’est pas comptabilisé en charge mais en immobilisation. Le but est que les comptes de l’entreprise aient une image fidèle. Et donc que le coût de l’immobilisation soit déduit en fonction de la durée du bien.

Qu’est-ce qu’un amortissement ?

L’amortissement est une opération qui a lieu lorsque des immobilisations ont été comptabilisées. Les immobilisations constatées ne viennent pas en diminution du résultat comptable. Ce sont les amortissements qui vont venir baisser le résultat en fonction de la durée de vie des immobilisations constatées.

Par exemple : vous avez acquis un matériel de production pour 5000 € HT au 1er janvier 2020. Ce matériel peut être utilisé pendant 5 ans. Votre exercice comptable clôture au 31 décembre 2020.

Au 1er janvier vous allez comptabiliser le bien en immobilisation pour 5000 € HT et récupérer la TVA. A ce moment là aucune charge n’est constaté. Cependant votre bien a perdu de la valeur au 31/12/20 puisqu’il ne pourra plus être utilisé que 4 ans. Le bien a donc perdu 1/5 de sa valeur. Un amortissement de 1/5 * 5000 € va être enregistré comptablement au 31/12/20. Ces 1000 € d’amortissements vont quant à eux venir en diminution du résultat et de l’actif.

Comptabilisation des amortissements d’une immobilisation

Les immobilisations correspondent aux comptes de la classe 2. Lors de l’achat du bien on enregistre donc les immobilisations de la manière suivante :

On débite le compte 2… (la suite va dépendre du bien), le compte 44562 qui correspond à la TVA sur immobilisation. Enfin on crédite le compte 404 qui est le compte utilisé pour les dettes auprès d’un fournisseur d’immobilisation.

Enfin en fin d’année l’amortissement va être comptabilisé au débit du compte 68 (pour diminuer le résultat) qui est un compte d’amortissement par le crédit du compte 28 (pour diminuer le montant de l’actif).

 

PARTAGER
Article précédentComment placer mon argent ?
Article suivantQu’est-ce que le slow design ?
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !