Découvrez les 5 astuces pour bien choisir son escalier

0
42
escalier

Qu’il s’agisse d’un matériel indispensable à votre habitation ou d’un décor, le choix de l’escalier n’est pas facile. Pour vous aider, voici 5 astuces qui vont vous permettre de trouver le parfait escalier.

Diverses options s’offrent à vous notamment les escaliers droits, les escaliers tournants, les escaliers hélicoïdaux et l’escalier escamotable. Ils peuvent être conçus à partir des moyens dont vous disposez. Vous pouvez également opter pour celui qui est adapté à votre situation et vos envies. Pour faciliter votre choix, voici des critères à considérer pour vous donner une idée de l’escalier qui vous convient.

Choisir un escalier droit, tournant, hélicoïdal ou escamotable

Il existe quatre types d’escaliers dont l’escalier droit, l’hélicoïdal, escamotable et le tournant. Lorsque la distance entre le rez-de-chaussée et l’étage est restreinte, le plus adapté est souvent l’escalier droit. Il est simple et très facile à installer. L’escalier hélicoïdal, quant à lui, est un escalier qui nécessite très peu d’espace et ne possède pas de contremarches. Le troisième type d’escalier est appelé « tournant ». Celui-ci occupe une superficie plutôt grande comparée à l’escalier hélicoïdal. Le dernier escalier est l’escamotable. Conçue pour une pièce assez restreinte, sa capacité à se ranger dans le plafond fait de lui un élément unique. En cas de besoin, il suffit de le déplier et de le ranger ensuite.

Choisir un escalier qui correspond à mon espace

Si votre habitation est dotée d’un espace plutôt vaste, vous avez le choix entre les 4 escaliers cités ci-dessus.
En revanche, si vous avez un espace limité, il est conseillé de choisir les escaliers hélicoïdaux ou les escaliers escamotables.
Ceux-ci en effet ne prennent que très peu de place, mais en même temps, vous sont particulièrement utiles. De plus, pour les escaliers tournants, vous pouvez transformer les dessous de marches en espaces de rangement. Beaucoup, par exemple, les utilisent à titre de bibliothèque. Toutefois, les escaliers hélicoïdaux ne permettent pas de transporter des meubles avec facilité.
Par ailleurs, les escaliers escamotables sont conçus afin d’optimiser un espace. Si vous avez besoin d’escalier, mais qu’il n’y a pas de place, le type coulissant ou pliant des escaliers escamotables est le plus pratique. Vous pouvez également faire plus d’économie en optant pour les escamotables, car il ne coûte que 100 € alors que les escaliers hélicoïdaux valent un peu plus cher.

Choisir un escalier en fonction de sa matière

Concernant les matières de fabrication, vous avez un large choix et pouvez choisir en fonction de design recherché, de votre budget ou autres. L’escalier le plus usuel est soit fait en bois ou en béton. Grâce à leurs résistances, ils sont plus pratiques dans les lieux publics ou qui ont tendance à recevoir fréquemment de la visite ou durer pendant plusieurs années. Pour donner une plus grande luminosité à votre pièce, préférez le verre. Certes, sa transparence ressort en nous de la crainte, mais elle donne du style à notre environnement. En revanche, si vous voulez miser sur le côté esthétique, choisissez les escaliers en métal qui s’adaptent facilement au décor intérieur. Mais tout dépend du budget également. Si vous tenez donc à avoir un escalier.

Choisir un escalier qui convient à toute la famille

L’escalier, lorsque nous vivons avec des enfants ou des personnes âgées, peut facilement devenir une source d’inquiétude. Si c’est votre cas, nous vous conseillons donc ceux qui sont munis de rampe. Les plus âgés pourront s’y appuyer et éviter de glisser. Aussi, optez pour les escaliers qui sont pourvus de contremarches. Cela permettra à vos bouts de chou de ne pas tomber en mettant les pieds entre les marches. La facilité de rangement attribuée aux escaliers escamotables faits de ces derniers le plus sécurisants pour les jeunes enfants qui veulent s’y aventurer.

Choisir un escalier selon mon budget

L’une des étapes les plus importantes, lorsqu’on réalise un achat, est d’étudier notre budget. Le prix a tendance à varier en fonction du type de l’escalier et de sa matière. L’escalier en bois, par exemple est moins cher comparé à celui qui est en métal ou en verre. Vous pouvez par exemple retrouver des escaliers en bois à 500 € et des escaliers en métal à 1 000 € ou plus. Concernant la forme, sachez que l’escalier droit reste le moins onéreux par rapport aux trois autres.