Dénicher un bon courtier de prêt immobilier : Le procédé

0
37

Le courtier de prêt immobilier est l’un des professionnels les plus utiles dans le cadre des recherches de crédits immobiliers. Son expérience, sa compétence et ses relations peuvent profiter à ses clients et leur assurer l’obtention d’excellentes conditions auprès des banques.

Cette profession peut être assez mal connue et il est nécessaire ici, en premier lieu, de la présenter. Cette présentation passe par la description du profil du courtier et de son rôle. S’il peut être aisé de trouver un courtier, il faut encore dénicher le bon, celui qui est vraiment porteur d’avantages.

Des règles simples sont donc présentées ci-dessous pour trouver le professionnel le plus digne d’intérêt. Le bon courtier de prêt immobilier se reconnait à l’aune de sa fiabilité, de sa transparence ou encore de ses connexions.

Le courtier de prêt immobilier : Qui est-ce ?

Le courtier de prêt immobilier est présenté ici à travers son profil et son rôle au service de ses clients. Cette présentation permet de bien appréhender ce professionnel et les contraintes liées à son métier.

Le profil du courtier

Encore appelé intermédiaire en opérations de banque (IOB), le courtier de prêt immobilier est un professionnel mandaté par un emprunteur dans le cadre d’un projet immobilier. Il est sollicité afin de négocier un crédit au meilleur taux et aux meilleures conditions au profit de son client.

La profession de courtier en prêt immobilier est principalement exercée par des personnes disposant d’une expérience avérée en banque et en services, possédant une bonne maîtrise des usages auprès des banques et des procédures qui s’appliquent à la demande de crédit.

Fin connaisseur du secteur, il connait aussi les politiques commerciales de ses différents partenaires bancaires et sait mettre ces connaissances en lien avec les revenus, les capacités de remboursement, le taux d’endettement ou encore la situation personnelle de chaque client pour lui obtenir le meilleur taux d’emprunt immobilier.

Ce professionnel possède par ailleurs des réseaux étendus de relations qui lui permettent de négocier des conditions particulièrement favorables. Il existe 3 catégories majeures de courtiers immobiliers:

  • Les courtiers indépendants ;
  • Les courtiers en ligne ;
  • Les réseaux de courtiers.

Le rôle du courtier

La fonction principale de ce professionnel consiste à dénicher pour son client un crédit immobilier avantageux.

Dans cette démarche, il peut permettre à son client de réaliser des économies importantes en négociant efficacement en son nom et pour son compte, et en mettant à son service son réseau et ses connaissances. Son rôle s’étend à l’ensemble des étapes du projet immobilier du client, incluant :

  • Les négociations auprès d’une ou de plusieurs banques ;
  • La signature du contrat de prêt ;
  • La recherche du bien ;
  • Le déblocage du montant accordé ;
  • L’intervention du notaire.

Ce professionnel permet aussi à son client de gagner du temps dans chacune des phases de ce processus. A l’égard des banques, les négociations effectuées par le courtier de prêt immobilier portent sur :

  • Les frais de dossier ;
  • Le taux d’intérêt du prêt ;
  • Les mensualités à verser ;
  • Les pénalités dues en cas de rachat de crédit.

L’offre de financement négociée doit toujours être la plus adaptée à l’emprunteur, en fonction de ses spécificités.

Le bon courtier : Comment le trouver ?

Il existe divers moyens employables pour trouver le meilleur courtier de prêt immobilier. Une méthode simple consiste à se renseigner auprès de son entourage et de ses proches pour se faire recommander un IOB.

Une autre méthode consiste à rechercher le bon courtier sur internet. A cet égard, les avis émis par les clients sont édifiants et permettent de sélectionner le professionnel qui semble le plus fiable.

Il est aussi nécessaire de se faire sa propre opinion après la prise de contact avec le courtier. La réactivité, la première impression ressentie et même le feeling sont des aspects à considérer. Il existe toutefois des critères plus objectifs pour sélectionner le bon courtier en prêt immobilier.

Le bon courtier : Les critères de sélection

Les critères présentés ci-après caractérisent objectivement le bon courtier. Ils doivent être pris en considération pour retenir le meilleur parmi ceux qui sont proposés ou qui se proposent pour faire bénéficier du meilleur taux d’emprunt immobilier.

Le critère de l’agrément

Un courtier de prêt immobilier fiable doit obligatoirement être agréé. Son agrément témoigne qu’il a obtenu le diplôme requis, celui de catégorie 1 d’intermédiaire en opérations de banque et solutions de paiement (IOBSP). Cliquez ici pour en apprendre plus.

L’agrément témoigne par ailleurs qu’il est immatriculé au registre de l’organisme pour le registre des intermédiaires en assurance (ORIAS). Une simple vérification, sur le site de l’ORIAS, du numéro figurant sur les documents émis par le courtier, permet de déterminer s’il est agréé.

Le critère des prestations fournies

Chaque courtier fonctionne suivant une procédure spécifique.

La méthode d’un professionnel peut consister en la fourniture de conseils et en l’orientation du client vers des banques spécifiques. Un autre professionnel peut prendre en charge la constitution du dossier de demande de crédit et la mise en œuvre des diligences nécessaires.

Il est également possible de trouver des professionnels qui proposent ces deux options, en fonction du budget que le client est prêt à consentir. Il revient donc à chaque client de déterminer le confort de service dont il désire bénéficier.

Le critère de la transparence

Les prestations du courtier de prêt immobilier requièrent une rémunération. Le professionnel à retenir doit faire preuve de transparence quant à ses tarifs. La transparence doit aussi s’observer en ce qui concerne la démarche adoptée.

L’exécution de démarches au nom du client doit ainsi faire l’objet d’un mandat sans équivoque donné par ce client. En outre, lorsqu’il existe un quelconque conflit d’intérêt entre l’IOB et l’une des banques sollicitées, cet état de chose doit être clairement précisé.

L’ensemble de ces éléments et de nombreux autres doivent figurer sur le mandat, notamment le coût total de la prestation ainsi que la rémunération que le professionnel peut recevoir de la part de l’établissement bancaire qui sera retenu.

Le critère des connexions

Trouver le meilleur courtier suppose aussi de s’assurer qu’il dispose d’un réseau étendu, couvrant une majorité d’établissements bancaires, et qu’il peut proposer une palette suffisamment large de modalités de crédit.

Le professionnel peut cependant être en relation avec un nombre limité de banques et assurer malgré cela l’obtention de conditions favorables. Sur cet aspect encore, la transparence est l’un des maitre-mots qui permettent de sélectionner un courtier de prêt immobilier.