Rénovation de façade – Conseils pratiques

0
100

Avez-vous remarqué des microfissures, ou des altérations chromatiques, des croûtes et des efflorescences sur l’enduit extérieur de votre maison ? Dansce cas il faut intervenir par des travaux de rénovation des façades en plâtre car celui-ci se dégrade avec l’usure des agents extérieurs.

Tout ce qu’il faut savoir pour rénover les façades

L’article suivant, après avoir expliqué comment est fabriqué un pansement, nous aide à comprendre comment agir si certains des effets dont nous avons parlé précédemment apparaissent ; cela nous aide également à choisir la bonne entreprise pour la rénovation des façades et de ravalement à Parisde notre maison.

Rénovation de façade – Plâtre

La plupart des façades des bâtiments de notre pays sont réalisées avec du plâtre classique. Le plâtre n’est rien d’autre qu’un revêtement mural utilisé dans la construction et la rénovation de façades avec des fonctions de protection et de finition de surface, composé de plusieurs couches de mortier. Il est généralement composé d’une partie liante contenant du sable d’un diamètre ne dépassant pas 2 mm.Le liant utilisé dans les enduits pour la rénovation des façades peut être de différents types chaux, chaux-ciment, ciment-chaux et gypse. Le sable, quant à lui, peut être calcaire ou siliceux.

Généralement il y a trois couches qui composent l’enduit :

  • le premier, appelé rinzaffo, est celui en contact avec la maçonnerie, caractérisé par une granulométrie plutôt grossière.
  • Vient ensuite l’arriccio, avec une granulométrie moyenne (1,5 mm) et une épaisseur de 1,5 à 2 cm : sa fonction est de lisser tous les défauts de la couche précédente, rendant la surface uniforme.
  • Enfin, il y a l’enduit, qui a une double fonction dans la rénovation des façades : protectrice et esthétique.

Etant exposé aux agents extérieurs, il subit des phénomènes de dégradation et de détérioration au fil du temps. Pour cette raison, les bâtiments nécessitent la rénovation de leurs façades.Cela peut être de différents types, en effet, les interventions peuvent être l’entretien, la restauration, la récupération, la démolition et la rénovation totale.

Rénovation de façade – Quand et comment intervenir

Une situation dans laquelle la rénovation des façades est nécessaire se reconnaît aux différents aspects que peut prendre l’enduit ou aux différents effets produits.

Lorsque des microfissures apparaissent, deux solutions sont possibles pour la rénovation des façades :

  • soit une nouvelle couche de finition très fine est appliquée pour recouvrir et combler lesdites fissures,
  • soit l’enduit est gratté et la couche la plus externe est entièrement restaurée.

Si l’enduit présente des altérations chromatiques, il est nécessaire de rénover les façades sur la couche de finition.

En cas d’apparition d’efflorescences et de croûtes, la rénovation des façades passe par un simple lavage à haute pression avec de l’eau et des produits chimiques spécifiques.

En cas de décollements, de désintégrations, de fissures et de gonflements, une rénovation totale des façades et, dans certains cas, en fonction du matériau dont est constitué l’enduit, un ragréage est toutefois indispensable.

Cependant, en cas de pénétration d’humidité, il est conseillé de rénover les façades en démolissant l’enduit pour éliminer la cause du problème et repartir de zéro. Si la présence de sels est constatée, un traitement de dessalement doit également être appliqué.

Dans tous ces cas, la rénovation des façades est donc nécessaire.