Comment revendre ses licences logicielles inutilisées ?

0
80

Pour augmenter le chiffre d’affaires de votre entreprise de façon permanente, il est important de miser sur toutes les possibilités de vente qui s’offrent à vous. Par exemple, les licences de logiciels qui ne sont plus vraiment utiles pour l’entreprise peuvent être mises en vente pour vous permettre de mieux contrôler celles que vous utilisez. Comment alors revendre ses licences logicielles sans crainte ? Découvrez toutes les informations à ce sujet ici.

S’assurer de la cessibilité du point de vue juridique

Cette étape est la première chose à laquelle vous devez penser si vous êtes dans une démarche de vente de vos licences logicielles.

Avant toute formulation d’une offre formelle de vente de licences en surplus ou non utilisées, vous devez vous assurer que ces logiciels sont tout à fait cessibles conformément à la loi. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles, la plateforme Soft corner est reconnue comme un espace sécurisé pour revendre ses licences logicielles.

Qu’est-ce qu’une licence logicielle ?

Une licence logicielle, rappelons-le est tout contrat où le détenteur des droits d’auteur sur un ensemble de programmes informatiques définit les bases. Avec ses son / ses cocontractant (s), il établit les différentes conditions dans lesquelles ces programmes peuvent être employés, diffusés ou même modifiés.

Partant donc de là, vous devez être en mesure de répondre aux questions ci-après avant de vous engager dans une vente :

  • Quelles licences logicielles Microsoft votre entreprise souhaite vendre en considérant le (s) produit (s), version (s), édition (s), quantité (s) ?
  • Quels types de logiciels Microsoft votre entreprise souhaite céder ?

Vous pouvez donc comprendre à travers ces questions que revendre ses licences logicielles est un processus à bien penser avant d’être mis en œuvre.

Après les deux questions suscitées, vous devez notifier les noms d’entreprises titulaires figurant sur le contrat de vos licences.

Signalons ici qu’il est également nécessaire de rappeler dans quel (s) pays vos licences ont été achetées et utilisées pour la première fois. Ainsi, après avoir établi cette fiche de question-réponse, vous devez préciser à la fin, à quel moment vous souhaitez rendre disponibles les licences logicielles Microsoft à vendre.

Estimer ses licences logicielles à revendre

Avant de se mettre dans les démarches proprement dites pour revendre ses licences logicielles, il est préférable de les estimer d’abord.

Pour cela, après avoir répondu aux questions ci-dessus, pensez à avoir des valeurs réelles auxquelles vous pouvez vendre vos licences sur le marché. Cela vous aidera à mieux négocier avec vos futurs acheteurs et à en sélectionner même si possible le meilleur.

Il vous suffira juste de rechercher l’option « estimer vos licences », d’entrer le nom de vos logiciels ainsi que leurs éditeurs et de sélectionner leurs références.

Le processus à suivre une fois sur la plateforme de vente

Si vous suivez bien les autres étapes, ce niveau sera très rapide car, pour revendre ses licences logicielles, il faut :

  • Poster son annonce en renseignant toutes les informations demandées sur les licences mises en vente ;
  • Attendre de recevoir une offre pour négocier de façon directe avec l’acheteur ;
  • Accepter recevoir le paiement une fois que la transaction est conclue ;
  • Livrer chaque licence avec sa documentation originale.

Vous savez donc tout maintenant. Pour mettre en vente vos licences logicielles inutilisées, vous devez suivre chacune des étapes afin de mieux rentabiliser. Assurez-vous que vos licences respectent des normes juridiques en répondant préalablement aux questions.

Revendre ses licences logicielles, c’est également apprendre à estimer ses actions, car de cette manière, vous êtes sûr de pouvoir mener une vente rentable pour votre entreprise.

Ne soyez plus encombré par des licences logicielles que vous n’utilisez pas et que vous n’utiliserez peut-être jamais. Pensez à les vendre dès maintenant, ce qui serait bénéfique tant pour l’acheteur que pour vous.

Pour plus d’informations sur le sujet rendez-vous sur ce site.

 

 

PARTAGER
Article précédentLes lunettes connectées vont-elles enfin percer ?
Article suivantL’Afrique le prochain eldorado de l’immobilier ?
Avatar
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !