À quoi ressemblera la voiture de demain ?

0
132

Depuis près de 10 ans, la révolution numérique a complètement bouleversé et réinventé l’architecture matérielle et logicielle des véhicules. Les schémas traditionnels explosent et il est fort possible que d’ici quelques années, la voiture ne ressemble en rien aux véhicules que nous possédons aujourd’hui. Les spécialistes sont unanimes, la voiture de demain sera électrique, autonome et connectée. Tous les sens seront mis en éveil et l’utilisateur sera au centre des préoccupations. Voici quelques exemples concrets…

Tous les sens seront mis en éveil…

Le toucher

Lors du Salon de l’auto 2018 à Paris, l’équipementier français Valeo a présenté sa vision du « cockpit du futur ». Avec le « Drive4U », la voiture et son utilisateur ne forment qu’un !

« La voiture vous reconnaitra, soit par reconnaissance faciale, soit grâce à votre smartphone ». Une fois dans l’habitacle, celui-ci s’adaptera totalement en fonction de vos préférences et habitudes.

Grâce à un habitacle équipé de caméras thermiques, le véhicule pourra recueillir de nombreuses données physiologiques vous concernant, comme le rythme cardiaque ou respiratoire. Ces données permettront à votre véhicule de s’adapter à votre état.

De manière plus concrète, votre siège et rétroviseur s’adapteront automatiquement en fonction de vos préférences, la musique prendra en compte votre niveau de fatigue ou votre niveau de stress, votre véhicule vous rappellera vos rendez-vous du jour, etc.

La vue

Dans la lignée des véhicules actuels qui proposent déjà la possibilité de choisir parmi un panel d’éclairage d’ambiance, la voiture du futur prendra en compte l’état du conducteur.

Sachant que les sources lumineuses de l’habitacle sont bien souvent à l’origine de la fatigue des conducteurs, l’éclairage sera réduit au maximum lors d’une conduite de nuit. Si toutefois la voiture détecte un état de fatigue avancé du conducteur, les sources lumineuses s’intensifieront pour maintenir l’utilisateur en éveil.

Les systèmes à LED permettront de réduire considérablement la consommation en électricité.

Comme le précise Pascal Brier, directeur général adjoint d’Altran en charge de l’innovation : « la voiture est en passe de devenir un lieu de consommation de services à part entière »

Comme le temps passé en voiture ne sera plus dédié exclusivement à la conduite, la voiture autonome pourrait devenir un véritable eldorado pour le divertissement. En témoigne, la voiture du futur présentée par Panasonic, des écrans tactiles s’intègreront dans l’habitacle à la place du pare-brise et sur le tableau de bord, les appuis-tête diffuseront de la musique.

L’odorat

Une étude menée sur plus de 1 000 véhicules américains a démontré que plus de 700 bactéries vivent à l’intérieur des voitures. Le volant est notamment le plus exposé aux bactéries.

Vous l’aurez compris, la qualité de l’air dans l’habitacle est au cœur des préoccupations et l’objectif des constructeurs est d’assainir au maximum l’air ambiant. La voiture de demain utilisera des filtres plus performants pour capturer les poussières, les odeurs, les pollens et minimiser l’impact de la pollution.

Selon ses envies, l’utilisateur sera libre de choisir le parfum d’ambiance de son véhicule.

Spécialisée dans le design olfactif de luxe, la société IMAO parfums propose de nombreux parfums de voiture « made in France » conçus spécialement pour faire voyager les automobilistes le temps d’un trajet en voiture.

L’ouïe

Une portière qui claque, le bruit du moteur, les grincements des sièges…

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bruit lié à l’utilisation d’un véhicule est un facteur très important quand il s’agit de juger de la fiabilité d’un véhicule. C’est un vecteur qui agit sur notre subconscient et les designers l’ont bien compris.

L’ambiance sonore s’adaptera en fonction des envies et de l’état du conducteur. En cas de fatigue, la musique et l’éclairage s’intensifieront.

Vous l’aurez compris, de nombreuses innovations vont encore voir le jour et la voiture telle que nous la connaissons aujourd’hui risque de faire table rase dans les années à venir…