La e-cigarette la plus chère du monde

0
210

Les e-cigarettes deviennent de plus en plus abordables. De nombreuses marques, telles que Joyetech et Kangertech travaillent sur des lignes de produits fiables à prix accessibles pour cibler des segments de marchés toujours plus large. Cependant, à l’opposé de cette tendance, certains fabricants d’e-cigarette sur mesure réalisent des commandes à 6 chiffres dont le résultat est pour le moins surprenant et … pas toujours concluant. En effet, La marque anglaise Shisha Sticks Sofia a récemment fabriqué une e-cigarette à 645 000 euros pour un commanditaire anonyme. On vous en dit plus.

Vous avez dit original?

Au lieu de se concentrer sur des technologies ou des fonctionnalités hors du commun, Shisha Stick a tout simplement décidé de recouvrir sa e-cigarette de tous les matériaux les plus chers imaginables. La commande émanant de la petite amie d’un milliardaire Russe, on ne s’attendait pas non plus à une apologie du bon goût et de la classe, néanmoins le résultat obtenu dépasse l’entendement. Hormis un clearomiseur en verre de l’île de Murano, le gadget présente des caractéristiques tout à fait standard, dignes d’une evod des plus normales.

Des carats, beaucoup de carats

Car oui, c’est par ses diamants que cette e-cigarette se distingue. Elle en possède 246, chacun d’entre eux de 2 carats. Le bouton est en or (24 carats) avec un dernier diamant ovale à sa base, estimé à la discrète valeur de 54 000 euros. Quelques années de salaires pour certains travailleurs français, diront les plus acerbes.

ecigarette-de-luxe

Notre conseil

Si jamais il vous prenait l’envie de dépenser une somme astronomique dans du matériel de vapotage, s’il-vous-plait, n’investissez pas dans ce genre d’excentricité. A la place, pourquoi ne pas faire travailler l’artisanat français? En effet de nombreux créateurs français fabriquent leurs modèles à la main et obtiennent des rendus bien supérieurs au vulgaire engin de Shisha Sticks. En voici quelques exemples :

  • Picolibri : Réalisé par monsieur Thiroux, les modèles Picolibri sont à la fois sobres et distingués. Avec un aspect marbré obtenu grâce à du bois exotique et un design épuré à base de métaux précieux, ils assurent une classe absolue en soirée.
  • Le Plombier Volant : Avec 6 CAP techniques à son actif, Eric Juan est en mesure de proposer des pièces tout à fait originales, dans un style rétrofuturise qui n’est jamais vulgaire. Elégant, c’est tout.
  • Etienne Dubois : dans un style proche de celui du plombier volant, les modèles d’Etienne Dubois rappellent les années 20 avec des évocations stylistiques discrètes. Une légère touche steampunk, assumée ou non, donnent un aspect retro tout à fait charmant à ses e-cigarettes.

Sans faire appel à de tels professionnels, il est possible de bénéficier d’un excellent rapport qualité prix, avec des finitions très épurées grâces à la Cuboid Mini de chez Joyetech. Pour les plus curieux, la gamme mods box de chez smoke’in est très fournie : vous y trouverez forcément votre bonheur.

En bref, difficile de trouver une excuse à l’horrible pièce de Shisha Sticks quand de nombreux artistes rivalisent de techniques et d’ingéniosité pour concevoir des modèles au design sobre et distingués. Les britanniques savent pourtant habituellement reconnaître la classe de la vulgarité. Espérons que cet écart de conduite ne leur vaudra pas une trop mauvaise publicité.

PARTAGER
Article précédentLa révolution digitale appliquée à l’immobilier
Article suivantCasque ski femme : L’élégance féminine pour vous
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here