En quête d’un nouveau scooter ? Voici nos conseils pour ne pas vous tromper !

0
439
scooter

Avoir la possibilité de choisir son scooter revient à pouvoir décider de la manière dont on désire organiser sa mobilité. Avec un moyen de déplacement puissant, pratique et peu encombrant, il est bien plus aisé de mener sa vie en toute indépendance. Si le scooter a généralement deux roues comme une moto, il présente néanmoins une plus grande simplicité au maniement. Il n’impose pas de fréquents changements de vitesses et sa conduite peut se résumer à des accélérations et à des freinages qui se font tous à l’aide des poignées.

Que ce soit pour le travail, pour les déplacements de tous les jours ou encore pour de petites sorties de temps à autre, de nombreuses caractéristiques entrent en ligne de compte pour déterminer ce qui convient à chacun. Mais les préférences personnelles sont tout aussi importantes pour bien choisir son scooter.

Le type d’usage prévu

Le type d’usage que l’on prévoit pour son scooter oriente largement quant au choix à faire.

Les trajets

Pour de fréquents trajets en ville, de petits déplacements citadins, il vous faut principalement un scooter maniable. Cette maniabilité est mieux assurée par des petites roues plutôt que par des grandes.

Un scooter électrique peut être une option car ces modèles peu puissants suffisent aux besoins d’un usage citadin. Nonobstant leur coût élevé à l’achat, ils sont cependant bien moins onéreux sur les chapitres de la carburation et de l’entretien.

Pour des trajets plus longs, notamment sur l’autoroute ou le périphérique, vous avez intérêt à faire l’option de la stabilité avec de grandes roues. Elles offrent une bien meilleure tenue de route. Une cylindrée d’au moins 125 cm3 est en outre recommandée pour ces types de trajets sur lesquels vous pourriez avoir besoin d’atteindre des vitesses de pointe.

L’aspect pratique

L’aspect pratique tient en plusieurs points lorsqu’il faut choisir son scooter. Les équipements sont à retenir en fonction de vos besoins. Une prise de téléphone par exemple, est un élément de confort qui peut s’avérer utile.

Si un pare-brise est important pour vous protéger contre la pluie et le froid, un tablier constituera une protection supplémentaire. Le choix de poignées chauffantes se révèle également bien pertinent en période hivernale.

En ce qui concerne le transport d’objets, le premier critère pour choisir son scooter est relatif au plancher : un plancher plat peut aisément accueillir des objets.

Pour des besoins supplémentaires, le coffre de selle confère généralement un espace de rangement conséquent. Il peut être utile pour contenir le casque et l’antivol. Pour disposer d’un espace de rangement encore plus important, il faut envisager la possibilité de faire installer un top case.

De manière générale, avant de faire son choix, il est préférable de bien penser aux équipements qui seront nécessaires. Les remises sont en effet plus faciles à obtenir au moment de l’achat.

Vos spécificités en tant que conducteur

Vos aptitudes de conduite sont également à prendre en compte pour retenir le scooter qui vous convient le mieux.

Choisir son scooter avec 2 ou 3 roues

Un modèle de scooter à trois roues est plus rassurant et généralement mieux équipé qu’un modèle à deux roues. Cela tient au fait qu’il offre à la fois plus d’envergure et de stabilité. Il confère en outre une sécurité accrue dans la conduite.

Il est important de choisir son scooter au regard de sa propre corpulence. Votre taille et votre poids doivent donc entrer en ligne de compte et être cohérents avec la hauteur de la selle ainsi qu’avec le poids du scooter.

De même, l’option de fréquents déplacements avec un passager permettra de déterminer le gabarit et la puissance de votre scooter. Quels que soient vos besoins, vous trouverez certainement ce qu’il vous faut parmi les scooters disponibles chez Peugeot.

scooter

La question du permis

Le permis nécessaire pour la conduite d’un scooter dépend de la cylindrée de ce scooter :

  • Pour une cylindrée n’excédant pas 50 cm3, il faut un permis AM, accessible dès l’âge de 14 ans ;
  • Pour conduire un scooter allant jusqu’à 125 cm3 de cylindrée, il faut soit un permis A soit un permis B auquel il faut ajouter une formation particulière ;
  • Lorsque la cylindrée du scooter excède les 125 cm3, il faut avoir le permis A.

Pour choisir son scooter, il est aussi donc indispensable d’être qualifié, c’est-à-dire de disposer du permis qui convient pour le conduire.