Comment fonctionne une machine à pâte ?

0
247

Faire des pâtes comme un bon Italien est devenu une façon beaucoup plus intéressante de préparer ce type d’aliments, la pâte fraîche et sa capacité à s’étirer surprennent vraiment rien qu’en la voyant et si nous ajoutons à cela le fait de savoir comment fonctionne une machine à pâtes et d’avoir les ingrédients nécessaires, nous pouvons faire de délicieuses pâtes maison en peu de temps, nous aurions des possibilités infinies en termes de goûts.

Le pas à pas de ces machines est sans doute l’un des points les plus décisifs car celles-ci ont une opération non délicate si la précision est au rendez-vous.

Est-il compliqué d’utiliser une machine à pâtes ?

Dans la forme la plus traditionnelle de la cuisine italienne, on croyait que les machines à pâtes étaient des produits si délicats que seuls les Italiens savaient les utiliser ; or, il est vrai que les Italiens ne les utilisent même pas, ils les préparent à la main, comme au Restaurant Lo Zafferano.

En tenant compte de cela, le mythe de rendre l’utilisation des machines à pâtes compliquée disparaît car ce sont des produits conçus pour que tout le monde puisse les utiliser. Pour prendre en main ce type de machine, il suffit de préparer la pâte à pâtes, d’utiliser les rouleaux pour l’étirer au moins 4 fois et de les passer avec la pièce de coupe et l’accessoire spécifiques.

Les connaissances techniques font partie du passé quand on parle de faire des pâtes avec une machine spécialisée pour cela, même la plus basique avec une bonne connaissance de l’utilisation peut donner de très bons résultats et c’est quelque chose qui semblait impossible avant.

Les machines à pâtes les plus récentes peuvent même préparer le mélange en plaçant simplement la farine dans son récipient principal, en mettant la machine en marche, en ajoutant l’œuf et l’eau dans ce qu’on appelle le « Bocal » et en laissant la machine faire le reste.

Avec la procédure mentionnée, le résultat qui suit est une pâte qui commence à sortir, et les coupes sont faites manuellement au goût de chacun, avec les tailles que la machine spécifie mais au goût de chacun, et si nous parlons des machines manuelles, nous avons déjà exposé leur fonctionnement.

Les machines à pâtes sont des produits de fabrication assez reconnus et redoutés par certains ; cependant, elles ne sont pas vraiment hors du commun, elles peuvent devenir assez fiables et faciles à utiliser avec le temps en plus du fait qu’elles ne deviennent pas lourdes ou inconfortables à utiliser.

Comment fonctionnent les machines à pâtes ?

Elle stabilise : La première chose à faire avec les machines à pâtes est de trouver une bonne surface de travail, ces machines sont généralement ancrées, utilisent des pinces pour tenir et être fixées sans problèmes, si c’est votre cas, la laisser fixée et très bien sécurisée est primordial.

Le mouvement de rotation : Le mouvement de rotation est effectué directement par la manivelle de la machine à pâtes, qui est généralement placée à côté des rouleaux et les entraîne dans un mouvement de rotation afin que la pâte puisse sortir aplatie.

La coupe : La machine à pâtes procède par l’action de la manivelle pour faire l’aplatissement de la pâte en l’étirant avec les rouleaux rotatifs, ce processus sera répété plusieurs fois, la première fois pour faire l’étirement initial et faire la coupe de la pâte.

La deuxième coupe : Dans la deuxième coupe la machine est placée dans une fonction différente, cette poignée a généralement la soi-disant position 0 ou celle dans laquelle les rouleaux sont un peu plus éloignés, la farine sera essentielle pour fariner dans le processus la pâte qui est en train d’être coupée parce que la placer à cru peut directement coller aux rouleaux.

La répétition de la machine : Les machines pour les pâtes est d’étirer encore et encore un mélange de farine jusqu’à ce qu’il soit la consistance désirée, à ce point, ce qui est recherché est de passer par la pâte écrase entre différents points d’épaisseur jusqu’à ce que nous atteignons celui qui semble le plus optimal, en tenant compte des différents types de pâtes pour les différentes coupes et mesures.

L’accessoire de découpe : Après tout le processus de découpe et d’étirement, il cherche à donner une forme spécifique à la pâte, c’est là que nous obtiendrons la pâte que nous voulons, cette découpe dans la forme donnera différents morceaux que nous couperons pour donner de la présence, à ce stade la pâte sera beaucoup plus dure et consistante.

Une fois le processus de découpe terminé, tout sera prêt et la pâte pourra procéder à sa cuisson et à tout ce qui l’accompagne.

Les accessoires du conditionneur : Les accessoires de conditionnement sont ces éléments spéciaux qui vous permettent de façonner les pâtes de manière beaucoup plus esthétique au lieu des Linguini, Vermicelli et autres coupes de style, ces accessoires maintiennent une exécution de la même forme en théorie.

PARTAGER
Article précédentComment devenir auto-entrepreneur ?
Article suivantCe qu’il faut savoir sur l’ERP Cloud
Avatar
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !