Entreprise : comment mesurer la température de ses salariés ?

0
82

En ces temps de pandémie, prendre des précautions pour éviter la propagation d’un virus au sein de l’entreprise est primordial. Pour la santé des salariés, mesurer quotidiennement leur température corporelle peut être nécessaire. La caméra de surveillance thermique et d’autres dispositifs sont recommandés dans cette démarche.

La caméra de surveillance thermique, simple et efficace

La prise de température corporelle seule ne peut être considérée comme une mesure efficace pour éviter la propagation d’un virus en entreprise. Cette précaution doit en effet faire partie d’un ensemble de dispositifs sanitaires qui respectent les dispositions du code du travail et les recommandations ministérielles en ces temps de crise.

Dans la mise en place d’un tel protocole, les caméras thermiques pour professionnels sont parmi les solutions les plus simples. Il suffit d’installer la caméra au bon endroit et l’entreprise n’aura pas besoin de prendre la température de chaque salarié un à un. Le protocole ne risque donc pas de ralentir la cadence à l’entrée ou de modifier les habitudes de travail des salariés.

Mesure de température corporelle selon une procédure spécifique

En tout cas, que ce soit par l’utilisation d’une caméra de surveillance thermique, d’un thermomètre infrarouge, d’une borne de prise de température ou d’un autre matériel, la mesure de la température corporelle du personnel doit respecter une certaine procédure.

La communication et l’information préalables sont indispensables à travers une note de service ou l’affichage du règlement intérieur modifié par l’ajout de ce protocole de prise de température. Une diffusion en interne est également possible si l’entreprise dispose d’un système de communication interne en ligne. Dans cette démarche, plusieurs données doivent être mentionnées :

  • La norme de température admise
  • Les conséquences du dépassement de cette norme (les démarches à faire, les éventuelles conséquences sur le salaire…)
  • Les conséquences d’un refus de prise de température corporelle

Par ailleurs, la mise en place de cette prise de température corporelle doit inclure le respect de la dignité et de la vie privée de chaque salarié. Les données issues du protocole ne doivent pas être enregistrées.

La mesure de température corporelle quotidienne avec une caméra de surveillance thermique ou un autre matériel ne suffit absolument pas pour limiter la propagation d’un virus au sein de l’entreprise. La désinfection des locaux, le respect des gestes barrières, le télétravail et d’autres  mesures doivent accompagner la prise de température des salariés.