La BD Batman et l’univers de l’homme chauve-souris

0
1196

En 2014, le célèbre super-héros créé par DC Comics a fêté ses 75 ans ; et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne les fait pas ! Après la trilogie cinématographique réalisée par Christopher Nolan, après le succès phénoménal des récents jeux vidéo tirés de la série, et en attendant son affrontement de dimension mythologique avec Superman en 2016 en salles, nous vous proposons un retour sur l’histoire de la BD Batman.

Quand le chauve… sourit

Le personnage de Bruce Wayne/Batman est régulièrement cité par les fans de comic books comme étant leur préféré entre tous les super-héros – et les gaillards encapés sont nombreux, croyez-le bien. Au premier rang de leurs arguments, ils évoquent le caractère très obscur de la personnalité du riche milliardaire de Gotham, dévoré par de puissants démons intérieurs.

Depuis plus de 75 ans, le protagoniste ailé créé par Bob Kane laisse planer son ombre sur la culture populaire du monde entier. La BD Batman n’a jamais cessé de paraître sous la forme de fascicules aux USA, avant de bénéficier d’une adaptation en série télévisée : c’est le célèbre feuilleton des années 60, aussi grotesque que kitsch, précédé de son inimitable générique (« Na na na na na na na Batmaaaaan ! »).

Les versions cinéma sérieuses de Tim Burton, produites par la Warner (en 1989 puis 1992), ont achevé de populariser Bruce Wayne et son alter ego nocturne. Après deux catastrophes (Batman Forever, Batman & Robin), la reprise du personnage par Nolan dans Batman Begins et ses suites ont opté pour une noirceur et une profondeur psychologique renouvelées – d’où leur succès.

Enfin, les jeux vidéo ont contribué à développer son univers qui poursuit son extension jusqu’au format télévisé, avec des déclinaisons animées et même, récemment, avec une série dédiée à la ville de Gotham avant même la « naissance » symbolique de Batman. C’est à croire qu’à la chauve-souris tout sourit !

La BD Batman et l’univers de l’homme chauve-souris 2

Good Knight !

La BD Batman est née au tournant des années 30/40 dans les ateliers de DC Comics. Le triomphe qui accompagne les premiers vols de Superman pousse les propriétaires de DC à répéter la formule avec un nouveau super-bonhomme. Bob Kane est chargé de cette tâche qui pourrait bien le rendre riche – c’est ce qui s’est passé pour les dessinateurs du Kryptonien.

S’inspirant des études de Leonard de Vinci sur la chauve-souris et du cinéma populaire (Dracula, Zorro et The Bat Whispers), Kane trace les contours d’un héros nanti qui est plutôt un anti-héros, un milliardaire que la perte de ses parents obsède jusqu’aux tréfonds de son âme. Il lui attribue les qualités de détective de Sherlock Holmes et les aptitudes physiques de Douglas Fairbanks.

Le scénariste Bill Finger apporte quelques modifications (notamment sur la couleur du costume et le nom), mais l’essentiel du personnage de Bruce Wayne/Batman est là. Sa première apparition a lieu en 1939 dans Detective Comics. Il y est déjà un justicier nocturne qui emprunte ses manières aux personnages des pulps et notamment à un autre super-héros, le Shadow.

Comme le disait si bien Alfred Hitchcock, une bonne histoire nécessite un bon méchant. Des décennies plus tôt, Bill Finger applique la leçon et puise dans l’univers de Dick Tracy, outre la débauche de gadgets, la bizarrerie des adversaires de Batman : le Joker et Catwoman, le Sphinx et le Pingouin – tous ces vilains qui deviendront aussi célèbres que leur Némésis.

La BD Batman et l’univers de l’homme chauve-souris 3

La BD Batman au gré des époques

Le comics a connu de nombreuses évolutions et se décline même au gré de grandes « périodes » qui peuvent être indépendantes les unes des autres. Sachant que le lectorat se renouvelle régulièrement, les auteurs et les maisons d’éditions s’arrangent pour laisser des portes ouvertes à un public inédit.

Pour cela, ils ont deux manières de procéder :

  • En plaçant des références aux histoires précédentes, de manière assez évidente, pour que le profane ne soit pas trop perdu dans les premiers temps de sa découverte ;
  • En reprenant l’histoire à zéro (une sorte de « reboot ») et en modifiant des détails pour adapter le récit aux exigences contemporaines.

En conséquence, il est tout à fait possible de se lancer dans Batman en choisissant n’importe quelle époque ou BD. Néanmoins, voici quelques conseils pour démarrer de la meilleure façon.

La BD Batman et l’univers de l’homme chauve-souris 4

Par où commencer la BD Batman ?

Pour celui qui décide de se lancer dans la lecture de la BD Batman, il y a plusieurs approches possibles :

  • Pour le lecteur occasionnel qui souhaite lire quelques histoires sans être exhaustif, mieux vaut aller vers ce qui se fait de mieux et de plus accessible. Dans ce cas, préférez les récits uniques (qu’on nomme « one shot ») aux séries de longue durée ou aux revues. Les BD Batman Year One et Silence sont souvent recommandées parce qu’elles allient la qualité à la complétude.
  • Pour le lecteur assidu qui a envie de lire un maximum d’aventures, il s’agit de brider son ambition : impossible de tout bouquiner depuis 1939 ! Ce lecteur pourra plutôt se diriger vers les séries d’albums qui constituent des arcs narratifs complets sur une durée parfois de plusieurs mois (comme Knightfall ou No Man’s Land).
  • Pour le lecteur assidu et anglophone, les possibilités sont encore plus vastes, et surtout plus intéressantes : car rien ne vaut le comics original, dans le texte, tel qu’il paraît aux États-Unis en format fascicule ou en anthologies.

Vous trouverez sur cette page une chronologie complète des aventures dessinées de Batman, qui vous permettra de vous repérer dans la complexité de la chronologie de l’homme chauve-souris depuis les premières esquisses de Bob Kane.

Enfin, voici une sélection, parmi toutes les BD Batman, des meilleurs albums, anthologies et « one shots » que l’on peut actuellement trouver sur le marché. De quoi démarrer sur les chapeaux de roues sa découverte de l’univers extrêmement riche et profond du milliardaire qui, le soir venu, se prenait pour une chauve-souris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here