La crise du Covid-19 aura prouvé le potentiel de l’impression 3D !

0
330
Impression 3D

Apparue dans les années 80, l’impression 3D consiste à produire un objet à partir d’un modèle numérique, conçu sur un système informatique. Au fil des années, la technologie est devenue un atout dans plusieurs secteurs avec des applications diverses. Le domaine médical est l’un des secteurs qui a le plus bénéficié des avantages de l’impression tridimensionnelle. Avec la crise du Covid 19, les services d’impression 3D ont trouvé une nouvelle vocation et de nombreuses entreprises y font appel pour approvisionner leur stock.

Les services d’impression 3D font face au Covid-19

La pandémie du covid-19 a entraîné de graves problèmes au niveau de l’industrie et des chaînes d’approvisionnement. La propagation rapide du coronavirus a causé l’arrêt de production dans de nombreux segments industriels, ce qui a fini par provoquer une réaction en chaîne sur l’ensemble de la production dans certains secteurs. Par conséquent, des entreprises spécialisées dans la fabrication du matériel médical n’ont pas pu échapper à cette crise.

Les fabricants et les professionnels qui proposent un service d’impression 3D, ont réagi à temps face à la crise mondiale du Covid-19, en offrant leurs savoir-faire pour soulager la pression exercée sur les chaînes d’approvisionnement par la demande exceptionnelle. En effet, le recours à ces technologies d’impression a contribué à la continuité de la production.

Face au Covid-19, les services d’impression ont pu fabriquer de nombreux équipements médicaux tels que les valves, les lunettes de sécurité, les écrans faciaux de protection et d’autres produits industriels comme des pièces de rechange. Ainsi, la technologie 3D a permis également d’alléger la surcharge constatée dans les systèmes de santé, même dans les pays développés.

Les imprimantes 3D : une production rapide et de qualité

L’impression 3D a prouvé son efficacité au cours de cette période de pandémie, en produisant du matériel en grande quantité dans des délais impressionnants. Alors que la production industrielle conventionnelle nécessite des machines spécifiques et des processus compliqués, les services d’impression 3D sont plus flexibles. Une seule imprimante peut produire différents types d’équipement.

Pendant la crise actuelle du covid-19, les sociétés spécialisées ont fourni des services d’impression impeccables. De nombreux produits ont été fabriqués rapidement et à des coûts réduits (stockage, transport, etc.). De plus, la technologie 3D est capable de fournir un bon nombre de produits dans n’importe quelles formes, sans dépendre de tiers pour la découpe ou le moulage.

Exemples de réalisations par les services d’impression 3D

Les services d’impression 3D ont rapidement réagi aux nouveaux besoins du secteur médical, depuis le début de la crise. Outre la rapidité de production, cette technologie a contribué à la conception de composants et d’équipements compliqués. Dans ce contexte, il convient de mentionner des exemples concrets.

Masques et écrans faciaux en 3D :

Le port d’un masque de protection est devenu obligatoire dans plusieurs pays à travers monde. En conséquence, la forte demande a entraîné une pénurie dans les stocks disponibles dans chaque pays. Les d’imprimerie 3D se sont mobilisées pour produire des masques de grande qualité pour le personnel médical. La production est rapide et efficace, offrant un article final de qualité supérieure. Il faut compter entre 2 et 3 heures, pour produire un écran facial 3D, composé d’un bandeau, d’un support, d’un film transparent et d’une bande élastique.

Impression 3D

Valves d’appareil respiratoire

Les valves pour les appareils respiratoires sont fabriquées grâce aux imprimantes 3D dans plusieurs pays du monde. Dans un hôpital à Brescia en Italie, le fournisseur habituel a été dépassé par la forte demande, ce qui a mis la vie des patients en danger. Des sociétés locales, se sont mobilisées pour faire face à la pénurie. Les services d’impression 3D ont réussi à produire des valves respiratoires en 24 heures, ce qui a permis de répondre aux besoins de l’hôpital et sauver la vie de centaines de patients grâce à cette initiative.

Maisons d’isolement en 3D

Une société d’architecture spécialisée dans l’impression 3D en Chine, a pris l’initiative d’imprimer des petites maisons de 10 m², qui ont servi de salles de quarantaine pour isoler les personnes contaminées ou supposées contaminées par le coronavirus. La société chinoise a réussi à concevoir plusieurs salles à partir de matière recyclée, et les a livrées à plusieurs hôpitaux chinois dans la Provence du Hubei.