Qui sont les différents acteurs d’un projet Scrum ?

0
466

Si Scrum retient autant l’attention des professionnels, consultants et sociétés de services du monde entier, c’est surtout parce qu’il propose une méthode de gestion de projet agile performante. Le Framework, comme l’aiment à le décrire les techniciens, donne accès à un cadre de travail méthodologique qui permet de mener à bien tous types de travaux qui font appel à des équipes et notamment les projets informatiques. L’agilité repose ici sur une planification des rôles, des sprints ou du rythme itératif, des réunions, et même de la durée d’exécution et des artefacts à utiliser. L’un des aspects qui distinguent Scrum des autres méthodes agiles réside dans le fait qu’il fait appel à des acteurs qui occupent, chacun, un rôle important dans le système.

Le Product owner

Les bonnes pratiques, selon le manifeste agile, supposent, qu’il faut parler un peu plus de gestion de produit et non de gestion de projet. L’avancement du projet s’apparente, en effet, à la manipulation d’un produit comme on le fait dans le domaine du marketing. C’est de cette optique que vient d’ailleurs l’appellation Product owner (PO) ou directeur de produit. Dans le cadre du processus scrum, ce professionnel représente les clients et les utilisateurs. Il sera le premier à recueillir les retours provenant de ces derniers sur l’état des travaux et les résultats à la fin de chaque sprint.

Du côté de l’équipe, il est chargé de la tenue du backlog produit. Ce terme résume les attentes des utilisateurs ainsi que les fonctionnalités en fonction du contexte. Le PO est le garant de la réussite du travail. Le principe de l’amélioration continue doit commencer au niveau du Product owner. Il doit être l’exemple à suivre pour les autres acteurs si on se réfère aux fondements du management de projet en Scrum. Il doit pouvoir identifier les évolutions et révisions à faire afin que le produit corresponde aux véritables besoins des clients. Pour ce faire, il mettra en place la fameuse « roadmap » du produit.

Le Scrum Master

À la différence du PO, le Scrum Master (SM) est surtout concentré sur le volet projet du travail et laissera au premier le côté produit. Son travail s’apparente à celui d’un manager ou d’un coach qui s’assure que les éléments des cahiers de charges et les principes de la méthode agile soient correctement respectés. Le SM est, en quelque sorte, le lien entre l’équipe de développement et le Product owner.

D’un côté, il transmet les directives qui viennent des clients et des utilisateurs tout en s’assurant de leur application ce qui lui vaut le rôle de facilitateur. De l’autre, il sera en charge de la productivité et de la collaboration auprès de l’équipe technique, ce qui lui confère le travail d’animateur. Le Scrum Master est aussi parfois appelé chef de projet. Mais le mot « chef » n’implique pas forcément une autorité, mais plutôt une responsabilité dans l’avancement des sprints et la résolution des problèmes administratifs.

Les équipes de développement

Si la gestion de projets en Scrum affiche une si grande réussite, c’est avant tout grâce à l’implication et l’auto-organisation au sein de l’équipe de développement. Constituée généralement de 2 à 10 personnes, la team est le moteur même de l’exécution des travaux. Selon le manifeste agile et les principes appliqués du Framework, la responsabilité des professionnels se focalise sur la livraison des éléments demandés à la fin de chaque sprint.

PARTAGER
Article précédentLes travaux de nettoyage après un sinistre
Article suivantLe silentbloc : un excellent amortisseur
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here