Zoom sur les virus hivernaux

0
225

Une grande diversité de virus accompagne généralement la saison d’hiver. Bien qu’ils soient de passage régulier et anodin, ils s’avèrent être d’une grande gravité pour les personnes jugées « trop faibles », à savoir les enfants, les nourrissons et les seniors.

 

Les différents types de virus hivernaux et leur mode de propagation

On peut observer à peu près 30 millions de virus dans 1m3 d’air, dont :

  • Les virus responsables de la gastro-entérite qu’on appelle « novovirus » ou « callicivirus », attaquant particulièrement le système digestif ;
  • Les virus respiratoires, pouvant provoques le rhume, la grippe saisonnière, la rhinopharyngite, la bronchite, et enfin chez les enfants la bronchiolite ;

Mode de transmission

Il est facile pour les virus hivernaux de se transmettre d’une personne à une autre, notamment, à cause :

  • D’un contact direct avec une personne infectée ;
  • D’un usage de matériels déjà contaminés ;
  • De l’air contaminée avec les gouttelettes ou microgouttelettes hébergeant des virus, faute de toux ou d’éternument.

Les dégâts de la propagation de ces virus ?

Nombreux sont les conséquences de la propagation de ces virus de l’hiver.

  • La gastro-entérite

En voici les symptômes : diarrhée soudaine et aiguë fréquente (2 à 4 selles par jour) ; vomissements et nausées ; crampes au niveau de l’abdomen ; fièvre moyennement élevée ; présence de sang dans les selles, corps fortement déshydraté ; maux de tête et fatigue. La gastro-entérite est un trouble léger pouvant attaquer les jeunes en bonne santé, comme la grippe. Par ailleurs, elle est jugée dangereuses pour les enfants âgés de moins de 5 ans et les nourrissons, à cause du risque de déshydratation important.

  • La grippe

En France, la propagation en général de la grippe débute de Novembre au mois de Mars, et touche environ des millions de personnes. Cette maladie a une durée allant de 5 à 6 jours, et cela dans le cas où elle n’est pas jugée grave.  Les symptômes de la grippe sont les suivants : fièvre de 40 degrés à peu près ; douleurs au niveau des muscles accompagnées de maux de têtes moyennement intenses ; fatigue ; problème d’appétence ; troubles au niveau de la respiration. Cependant, malgré que la grippe soit une maladie bénigne pour les personnes en bonne santé, elle peut quand même causer des dégâts importants chez les seniors, les personnes victimes de troubles chroniques, les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes obèses.

  • Le rhume

Parmi les maladies hivernales, celle-ci est la plus contagieuse. Elle est due à un virus capable d’infecter les fosses nasales. La fatigue, la fièvre, les yeux larmoyants, le nez coulant et les courbatures en sont les symptômes. Sa transformation en rhino-pharyngite est favorisée par son contact avec des végétations. Chez le nourrisson, une bronchiolite et une otite (sécrétion vers l’oreille) peuvent être entraînées.

  • L’infection de la gorge

Elle peut être virale ou bactérienne et y accorder une attention particulière chez l’enfant, qui risque d’être touché par des troubles cardiaques ou articulaires. Quand les amygdales et la gorge sont atteintes en même temps, elle se transformer en pharyngite. Si les amygdales sont les seules touchées alors il s’agit d’une amygdalite.

  • La bronchite

Ses caractéristiques sont : la toux grasse accompagnée de crachats. Elle résulte d’une rhinite non soignée et traitée chez l’enfant. Tandis que chez l’adulte, dans le cas où le bronches sont fragiles, elle peut devenir chronique. Pour plus d’information, visitez le site.