3 raisons valables pour choisir un cercueil écologique

0
146
Cercueil écologique

Réelle alternative au cercueil traditionnel, le cercueil écologique a vu sa cote de popularité grimper ces dernières années en France. En effet, de plus en plus de personnes, soucieuses de leur empreinte écologique, choisissent l’option d’un enterrement vert pour ne pas polluer l’environnement.

Aussi étrange que cela puisse paraître, les modèles pour les funérailles écologiques sont autorisés par la loi. Même s’ils ne font pas encore l’unanimité, ils sont en effet faits à partir de matériaux facilement et rapidement biodégradables et respectueux de la nature. Ils ont également le mérite d’être plus économiques.

Dans un contexte où l’actualité concerne l’enjeu environnemental, voici 3 raisons valables pour le choix d’un cercueil écologique ?

1 – Le cercueil écologique, une option alternative assez économique

Sur le marché, les cercueils en bois massifs coûtent entre 800 et 3 000 € auprès des pompes funèbres ! S’il faut en plus prévoir le rapatriement, une crémation ou tout autre service complémentaire, la facture peut devenir très vite salée.

Un cercueil en bois écologique peut être 5 à 10 fois moins cher que le classique. Par exemple, le prix d’un cercueil en carton est entre 100 et 300 €. Ce tarif peut par contre augmenter et atteindre les 600, voire 700 euros pour un cercueil avec des options de personnalisation.

Les prix restent toutefois plus abordables que ceux des cercueils classiques et viendront à coup sûr alléger le devis des obsèques.

2 – Une fabrication respectueuse de l’environnement

Les cercueils en matière biodégradable, contrairement aux classiques, sont sans danger sur l’environnement. En effet, tous les éléments les composant se dégradent, sans polluer les sols et l’eau. C’est d’ailleurs pour cette raison que ces modèles sont tant appréciés des écologistes.

L’utilisation d’un cercueil écologique est par ailleurs régie par le Code général des collectivités territoriales. La norme exige ainsi des cuvettes étanches et résistantes. Les modèles doivent aussi avoir un système de fermeture et une plaque d’identification.

La fabrication quant à elle est assez simple et requiert moins de ressources. Elle consiste en effet à assembler les différents éléments du cercueil puis à coller les parois entre elles. Il existe même des modèles en carton qui sont vendus en pièces détachées à monter soi-même.

Des matériaux biodégradables et agréés

Quel que soit le mode de sépulture, les principaux matériaux utilisés dans la fabrication d’un cercueil écologique doivent garantir la pérennité des richesses naturelles.

Pour ne pas polluer l’environnement, il est possible de choisir un cercueil en :

  • Bois bio comme celui du peuplier, sans ornement et teinture chimique ;
  • Bambou, le matériau ayant la capacité de repousser facilement et sans replantation ;
  • Papier mâché ;
  • Jonc de mer ;
  • Sable ;
  • Osier ;

Le cercueil en carton entre aussi dans la logique d’un enterrement écologique. La matière principale est obtenue à partir d’un mélange de cellulose, de poudre de bois, de papier kraft et de fibres de papier recyclé. Ce qui facilite sa combustion, en 45 minutes environ.

Une méthode d’assemblage écologique

Outre le matériel principal, tous les autres éléments d’un cercueil biodégradable doivent être non polluants. Les fabricants ont ainsi l’obligation d’utiliser une colle obtenue à partir d’amidon de maïs ou de pomme de terre. Celle-ci ne doit pas contenir de solvant ou tout autre produit chimique.

Il est en outre recommandé de recouvrir l’intérieur du coffre d’un tissu en coton biologique ou en matière écoresponsable. De même, l’encre potentiellement utilisée doit être fabriquée à partir d’eau. L’objectif est de faciliter la décomposition entière du cercueil et de son contenant.  Pour savoir plus sur le développement durable au quotidien, cliquez ici.

3 – L’avantage d’être personnalisable

Il est de plus en plus fréquent que des fabricants offrent des possibilités de personnalisation pour les cercueils biodégradables. Il est ainsi possible d’avoir des ornements tels que des motifs, des dessins, ou même des inscriptions directement sur les parois extérieures.

Aussi, certains parents optent pour des coussins ou des tissus molletonnés dans le but d’améliorer l’intérieur du coffre. Dans tous les cas, aucune loi n’interdit de rendre un ultime hommage à un être aimé avec un cercueil écologique unique.

PARTAGER
Article précédentComment clôturer son compte bancaire ?
Article suivantDéconsommation : Le mouvement frugaliste
Avatar
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !