Comment bien choisir et installer son carport ?

0
138

Le carport est une structure qui est très en vogue depuis quelques années. C’est une solution au manque d’espace pour garer votre voiture, votre moto ou scooter. Il est vrai qu’il n’offre pas la sécurité d’un garage bien fermé, mais il peut être adapté comme place pour votre remorque ou encore votre camping-car. De nos jours, il n’est pas rare que le carport soit intégré directement à une maison dès sa construction. Combinant la structure légère à une forme polyvalente, le carport peut parfaitement s’adapter à tout style de maison. Selon vos envies, choisissez et installez le carport qui vous correspond le mieux.

Le choix de matière

Pour installer un carport, vous avez deux choix de matière possibles : le bois et le métal. D’une part, la structure de carport en bois est la plus célèbre. Cette matière apporte un design en même temps simple, mais élégant. Cependant, c’est celle qui demande plus d’entretien. Évidemment, le bois attire les insectes nuisibles, sans traitement régulier, votre carport en bois peut vite être abîmé.

Les carports les plus haut de gamme sont faits en bois de pin Douglas. Le cœur de ce bois est naturellement très résistant aux agressions extérieures et sa structure de bois lamellé-collé offre une plus grande flexibilité au niveau des arrondis et offre une meilleure vue. D’autre part, le carport en métal ne demande pas beaucoup d’entretien. Néanmoins, la structure en métal coûte plus cher que celle en bois. Cela a pour cause sa robustesse. Si le carport en bois est plus élégant, le carport en métal est plus moderne. Il peut être fait en acier galvanisé ou en aluminium. La structure en acier est plus coûteuse que celle en aluminium.

Il faut aussi choisir la matière dont le toit sera fait. Toutes les matières qui peuvent servir de toiture peuvent être utilisées. Si vous voulez un style plus ancien, vous pouvez choisir d’installer un toit en tuiles. Vous pouvez aussi choisir d’accorder votre toit avec la matière dont le carport est fait, c’est-à-dire en bois ou en métal. Le choix du toit en verre aussi est une option, mais cette dernière est peu employée et surtout pas très pratique, à cause de sa transparence.

Un carport adossé ou autoportant ?

Là encore, le choix s’offre à vous. Vous pouvez adapter votre carport selon l’espace que vous voulez utiliser dans son installation. D’un côté, le carport adossé prend appui sur un mur de votre propriété, mais tient sur deux piliers de l’autre côté : il est donc fermé d’un côté et ouvert sur les trois autres. Ce genre carport prend moins d’espace, mais plus d’adaptation lors de l’installation. Or, le carport autoportant n’investit aucun de vos murs : il est indépendant. Il prend aussi beaucoup plus d’espace. Pour le modèle contemporain, il ne tient que sur deux piliers comme dans le cas d’un carport adossé. Pour le modèle classique, il faut quatre piliers.

Le choix de l’espace

Pour installer un carport, vous aurez besoin d’un terrain parfaitement plat. Il est préférable que le sol sous votre carport soit cimenté. Il faut ensuite bien dimensionner l’endroit : qu’il soit adapté au gabarit de votre voiture ou le véhicule qui y sera garé. Pensez à installer le carport dans un endroit où vous pourrez effectuer, sans obstacle, une manœuvre avec votre véhicule. Évitez de construire un carport sur des gazons ou une terre battue.

En effet, pendant les saisons de pluies, la terre sera molle et si votre pilier n’est pas bien enfoncé à une bonne profondeur, votre structure risque de s’effondrer. Il s’agit aussi de la propreté de votre véhicule qui pourra être sali par la boue lors des manœuvres. Construire votre abri voiture à proximité d’une source électrique peut être bénéfique.

Connaître les règlementations sur l’installation des abris voitures

Pensez à vous renseigner avant d’acheter votre kit de carport ou d’acheter les éléments de construction, car comme toute construction, cette installation nécessite quelques démarches légales en fonction du type de carport que vous voulez ou de l’espace qu’il va prendre. Votre carport doit être déclaré à la commune.

Certains types de carports ne sont d’ailleurs pas autorisés par la loi. Si vous choisissez d’investir une surface de 20 m² ou plus, vous allez devoir vous fournir un permis de construction, ce qui entraînera des taxes. À ne pas oublier qu’il y a une règlementation sur la distance des carports avec le voisinage.

Comment installer votre carport ?

Vous pouvez choisir d’acheter directement un kit de carport. Le kit complet est aux environs de 9 000 euros pour un carport personnalisé. Mais si vous voulez tout construire vous-même, les coûts s’élèvent à plus ou moins 500 euros. L’avantage avec le kit complet est que vous n’aurez plus besoin de tout faire (clouer, scier…). Vous n’aurez qu’à creuser pour l’emplacement des piliers et tout assembler. Mais si vous décidez de tout faire, vous économiserez le prix de la main d’œuvre. Vous pouvez aussi choisir de faire appel à des experts pour vous assurer du design de votre carport.

PARTAGER
Article précédentComment respecter l’espace de votre conjoint (e) ?
Article suivantMarché immobilier en France après le covid-19
Avatar
Le magazine Gataka est un transmetteur d'informations en temps réel concernant les sujets les plus brûlants du moment en matière de technologie, de business et de tendances digitales. Une source de savoir intarissable pour les amateurs comme pour les plus passionnés !