0
56
Vélo_électrique_combien_de_kilomètres_peut-on_parcourir

Combien de kilomètres peut-on parcourir avec un vélo électrique ?

Le cyclisme ne cesse de gagner des adeptes année après année et c’est en grande partie grâce aux vélos électriques que le cyclisme est aujourd’hui un sport adapté à tous les publics. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un vélo électrique ou que vous êtes sur le point de le devenir, il est très probable que votre principal doute concerne l’autonomie de la batterie. Combien de kilomètres pourrez-vous faire ? Dans la suite de cet article, nous allons vous aider à répondre à cette question.

Autonomie de la batterie : plusieurs facteurs à prendre en compte

Tout d’abord, il faut être clair qu’il n’y a pas d’autonomie exacte car elle varie en fonction de différents facteurs humains et mécaniques. Même si vous chargez la batterie de votre vélo électrique à fond, ou que vous fassiez réparer par un réparateur votre batterie en la reconditionnant, vous obtenez difficilement les mêmes résultats et la même autonomie. Un jour, vous ferez presque 100 km et un autre jour, vous arriverez à 60 km. Si vous rencontrez cette situation et que vous voyez des différences importantes d’autonomie, ne vous inquiétez pas, tout peut avoir une explication.

Des facteurs externes

Il n’y a pas que la capacité qui définit l’autonomie d’une batterie. En effet, des facteurs externes à la batterie s’ajoutent dans le calcul. Par exemple, le poids ainsi que la condition physique du cycliste joue beaucoup dans la balance. Autrement dit, la batterie n’aura pas la même autonomie avec un cycliste de 60 kilos et un autre de 120 kilos. Et dans le même sens, la batterie n’aura pas la même autonomie si elle doit pousser un cycliste entraîné ou un cycliste novice.

D’autre part, le type de terrain sur lequel vous vous entraînez aura également un impact particulier sur la durée de vie de votre batterie. Ce n’est pas la même chose de faire 50 kilomètres dans les plaines des Pays-Bas et de les faire dans les Pyrénées. La distance est la même mais «l’effort» ne sera pas le même pour la batterie. La présence de montées et descentes tout au long du parcours aura un impact particulier sur l’autonomie de la batterie de votre vélo électrique.

En outre, les batteries de la plupart des vélos électriques ont différentes intensités d’utilisation. Si vous la mettez en mode « turbo », elle s’épuisera beaucoup plus vite que si vous utilisez uniquement le mode d’aide, c’est pourquoi il est très important que vous sachiez gérer votre batterie pour ne pas être dans une situation embarrassante quand une forte montée approche.

Autonomie de la batterie : des modèles très différents

L’autonomie d’une batterie vient de sa capacité de stockage et de son énergie. L’énergie est indiquée via deux facteurs : Volts (V) et Ampères (Ah) qui, multipliés entre eux, donnent l’énergie ou la capacité de charge qui elle est exprimée en Wh (watt-heure). Une capacité qui varie considérablement en fonction du type et du prix du vélo électrique. Cela peut beaucoup varier en fonction du modèle.

Un vélo électrique de randonnée peut difficilement dépasser 24 volts et donc 250wh, tandis qu’un vélo électrique de milieu de gamme peut facilement atteindre 350-400 Wh. Les vélos électriques les plus haut de gamme disposent de plus en plus de batteries puissantes et, dans certains modèles, dépassent déjà les 500 Wh.

C’est précisément sur cet aspect que les marques concentrent leurs efforts en essayant d’étendre une autonomie qui permet à tous de faire n’importe quel type de route sans la peur permanente de rester coincé loin de chez soi.

La gestion de l’autonomie de la batterie

Bien que si la batterie est épuisée, vous pouvez continuer à pédaler, vous devez garder à l’esprit que les vélos électriques pèsent beaucoup plus que les vélos normaux dépassant la plupart les 20 kilos et vous obligeant à faire un effort important pour atteindre votre destination. Gérer la batterie de votre vélo est un art que vous apprendrez au fil du temps.

En conclusion, l’autonomie d’un vélo électrique est très relative et peut aller de 20 kilomètres sur les vélos électriques classiques et jusqu’à 100 kilomètres sur les vélos électriques haut de gamme.