Une école des jeux vidéos pour s’ouvrir les portes des métiers vidéoludiques

0
175
Jeux vidéo

Les jeux vidéo ont bercé l’enfance de nombreux gamers et une école des jeux vidéos forme des professionnels pour assurer la pérennité d’un domaine qui ne se contente plus d’être une distraction.

L’idée du premier jeu vidéo vit le jour en 1940, au cours des recherches sur l’informatique. Il faudra attendre 1970, avec les bornes arcades et les consoles, pour voir le terme se vulgariser auprès du grand public. Space Inviders, Tetris, Pacman et bien d’autres ont su mettre des étoiles plein les yeux à de nombreux joueurs, qui venaient de découvrir un nouveau monde, celui du jeu vidéo.

Aujourd’hui, le jeu vidéo est une industrie qui englobe les PC, les smartphones et autres tablettes. Cette industrie génère ainsi de nombreux métiers pour lesquels il faut dorénavant se former pour y exceller. Lesquels sont-ils ? Pourquoi faire une école de jeux vidéo ?

L’école des jeux vidéos, se former pour ces métiers des jeux vidéo

L’industrie des jeux vidéo est en perpétuelle évolution. De la simple cartouche de jeu aux consoles, tout en passant par les graphismes des jeux, tout y passe.

Pour suivre le rythme, il devient donc primordial aux professionnels de se former dans une école des jeux vidéos pour ces nouveaux métiers.

Les jeux vidéo sont en général constitués de niveaux, d’un gameplay, de scénarii, de niveaux de difficultés et de nombreux autres éléments qui ne sont pas seulement mis sur pied par des programmeurs.

Plusieurs autres métiers tout aussi indispensables gravitent autour de la création et de la commercialisation des jeux vidéo.

Les métiers du jeu vidéo

L’édition d’un jeu vidéo d’envergure ne peut pas être faite par un programmeur seul dans son garage. De nombreuses compétences sont aujourd’hui nécessaires.

Le concepteur de jeu vidéo

Le métier de concepteur de jeux vidéo a pour but de définir les différents éléments d’un projet de jeu. Il est en amont de tout projet d’édition de jeu vidéo. Le concepteur de jeu vidéo décide par exemple :

  • Des décors ;
  • Des personnages ;
  • De l’univers ;
  • Des niveaux de difficulté ;
  • De l’époque de l’intrigue du jeu ;
  • Des épreuves.

Le concepteur de jeu vidéo écrit ensuite le cahier de charges qu’il transmet aux développeurs, qui se chargent de donner vie aux éléments pensés. Son travail ne s’arrête toutefois pas à ce niveau.

Il doit suivre le projet de bout en bout et réajuster ces éléments, au besoin, au cours de la conception et la réalisation du jeu vidéo. Le rendu final sera ainsi plus proche des idées du concepteur.

Le programmeur

Le monde du jeu vidéo emploie une gamme assez variée de programmeurs. Ces derniers s’attèlent à écrire les lignes de codes qui donnent vie aux jeux vidéo pensés par les concepteurs.

Le rôle du programmeur diffère selon son domaine. Il y a notamment des programmeurs qui créent des outils de développement pour d’autres programmeurs de jeux vidéo.

Les programmeurs de gameplay s’occupent quant à eux, d’une catégorie de contenus du jeu. Cela se résume à créer une cohérence entre les actions du joueur et celles de son personnage.

Le programmeur de gameplay réajuste au fur à mesure le projet pour s’assurer de la cohérence du produit final.

Le sound designer

La bande-son, les bruitages, les dialogues et tout ce qui contribue à l’ambiance sonore du jeu vidéo sont créés et retranscrits par le sound designer. Le design sonore n’est pas un métier propre au jeu vidéo. Son application est en effet multiple (cinéma, radio, publicité, transport)

Le sound designer des jeux vidéo fait la création du contenu audio tel que :

  • L’ambiance musicale ;
  • Les bruits d’armes ;
  • Les pas ;
  • Les explosions ;
  • Les cris ;
  • Les effets sonores de chaque action.

L’UX designer

L’UX (User eXperience) designer est à tort confondu avec le graphiste du jeu vidéo. Son rôle est de garantir une expérience inoubliable à l’utilisateur pour de le garder longtemps dans le monde virtuel du jeu vidéo.

Pour cela, il doit connaitre les habitudes des joueurs. Avoir des aptitudes graphiques est un atout pour l’UX designer, mais pas une obligation. Il met d’ailleurs en scène le parcours du joueur. Pour cela, il n’a pas forcément besoin d’être graphiste.

Un UX designer est avant tout, un fin psychologue.

En définitive, la complexité d’un projet de jeu vidéo a abouti à la création de nouveaux métiers dans le domaine. Leur but commun étant ici d’offrir un produit de qualité aux gamers. Il n’est donc pas fallacieux de s’y former convenablement dans une école des jeux vidéos.