Le droit de roulage, une branche juridique hybride

    0
    227

    Il faut savoir que la circulation devra être régulée par des principes spécifiques et des règles propres. L’ensemble des normes sont réunies dans les textes législatifs et réglementaires. C’est ce que l’on appelle droit de roulage ou droit automobile. Il faut savoir que c’est un domaine hybride, car il fait intervenir plusieurs branches du droit comme le droit civil ou encore le droit commercial. Autant dire alors que c’est assez complexe, en effet ce n’est pas si facile de s’y retrouver. C’est pour cette raison qu’il est toujours conseillé d’avoir une assistance juridique lorsque l’on a un problème sur la route, comme un accident.

    L’aspect pénal du droit de roulage

    Le droit de roulage traite aussi des différents éléments pénaux de la circulation. Par exemple, tout ce qui concerne les infractions de vitesse ou encore la conduite en état d’ivresse sont contenus dans le droit de roulage. En principe, il s’agit d’infraction punie par une amende ou par une réclusion. Sachez qu’avec l’apparition d’internet, les services de police essayent de dématérialiser le paiement des amendes. D’ailleurs, il est concevable de demander un abaissement de l’amende. Mais si on se pose la question de savoir comment contester une amende en ligne, il suffit de se connecter sur le site adéquat et de formuler une demande. C’est un exercice un peu difficile, c’est pourquoi c’est mieux de demander au préalable l’avis d’un avocat du droit de roulage. Il va alors donner des instructions assez faciles pour que l’on puisse contester l’amende. Il dispose des connaissances juridiques adéquates pour trouver la solution à ce genre de problème. D’ailleurs, on peut aussi le contacter pour d’autres problèmes comme le délit de fuite ou encore les contraventions pour stationnement non réglementaire. Bref, contacter un avocat pour en savoir davantage sur cette matière.

    Le droit de roulage et son aspect civil

    Sachez que le droit de roulage a un aspect civil, par exemple si le conducteur percute par inadvertance un piéton. Ce dernier aura le droit porter l’affaire devant la juridiction civile afin d’obtenir réparation pour les dommages causés. Dans ce cas-là, il appartiendra aux juges de trancher l’affaire selon les plaidoiries des parties. Sur ce point, l’aide d’un avocat spécialiste est tout simplement indispensable. En effet, il faudra choisir les articles de loi à utiliser ainsi que la bonne stratégie. Ce n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. En ce sens que si l’on n’a pas d’avocat, on peut faire des erreurs grotesques. En effet ce n’est pas rare qu’un particulier se trompe de qualification ou d’article lorsqu’il a une affaire au tribunal. Ainsi, il faut toujours avoir en tête que l’avocat est l’allié par excellence en cas de problème dans le droit de roulage. Il faut alors prendre quelques critères pour bien choisir l’avocat. En premier, mieux privilégier les spécialistes les plus expérimentés, c’est un gage de compétence. En second lieu, il faut prendre une personne qui a le sens de l’éthique et de l’écoute, car un avocat est une personne avec qui on devra partager des informations personnelles et sensibles.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here